Economies : du noir au blanc en passant par le vert ou le bleu, … sur fond de pillage de la sécu …

La «white economy», un nouveau modèle économique pour la transformation énergétique

La “Green Economy” (énergies renouvelables) finira certes par remplacer la “Black Economy” (énergies fossiles), mais nous assistons en ce moment à l’émergence d’une nouvelle forme de création de valeur, “la White Economy” (économie des économies d’énergie).

 

 

et puis il y a aussi celle-ci … la plus prometteuse ?

En quelques mots l’économie bleue c’est s’inspirer de l’intelligence de la nature pour repenser l’économie et changer les règles du jeu.

 

 

A propos d’énergie, voilà de quoi comprendre les enjeux d’aujourd’hui … :

Comment le privé fait main basse sur l’énergie

« Il n’y aura pas de privatisation d’EDF ni de GDF, et ce pour une raison simple : EDF et GDF ne sont pas des entreprises comme les autres. [1] » Nicolas Sarkozy l’assurait aux sénateurs en 2004. Là où le ministre de l’Économie de l’époque avait raison, c’est que les fournisseurs d’énergie ne sont pas des entreprises comme les autres, c’est d’ailleurs leur mission spécifique qui avait présidé à leur nationalisation.

 

 

 

Quelle que soit la couleur de l’économie, si vous êtes encore salarié.e.s, regardez de près votre fiche de paie … Gérard Filoche est un grand spécialiste de la question et ses propos résonnent toujours aussi forts … dans le désert pour l’instant !

Macron enterre la Sécu dans l’indifférence générale !

En supprimant les cotisations salariales chômage et maladie, Macron ne s’attaque pas qu’à nos salaires, il détruit le principe fondateur de la Sécurité sociale, son mode de financement autonome de l’État et des actionnaires : la cotisation. Pour Gérard Filoche, il s’agit d’un « retournement historique » :

 

 

 

 

et ce n’est pas Bernard Friot qui dira le contraire, ici dans l’entretien libre sur Le Média :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.