Alimentation vivante, pranique, et solaire : témoignages

21 décembre 2017, actualisation, complément d’article :

Les deux vidéos à suivre sont intéressantes sur le fond, dommage que le conférencier ne respire pas la joie, mais bon, ce qu’il dit me semble terriblement juste que je ne peux que le partager :

Arrêter de manger pour se nourrir en Conscience, Gabriel Lesquoy, Décembre 2017

 

 

Alyna Rouelle – Se nourrir de Lumière

 

Pleiadian Institute Europe

Est-il possible de se nourrir uniquement de lumière ?

Qu’est-ce que le prana?

Quels sont les changements de conscience liés à l’état pranique ? 

 

Si tout le monde n’est pas forcément fait pour vivre ce genre d’expérience (ce qui est mon cas !), voilà un témoignage touchant de sincérité et de vérité : un parcours progressif qui respecte son rythme et son corps, un cheminement vers l’autonomie alimentaire, une belle leçon de vie !

 

 

L’état pranique – Henri Monfort

Nous connaissons Henri Monfort que nous avons rencontré  en 2011 lors d’une conférence. Il nous a accompagné Maryse et moi dans le début d’une tentative d’expérience pranique qui n’a pas abouti … soit que nous n’étions pas prêts, soit que cette expérience n’était pas faite pour nous, en tout cas je parle en mon nom, pas pour moi à ce jour !  Cela dit le témoignage d’Henri reste tout à fait juste sans pour autant prouver quoique ce soit, ce qu’il ne cherche d’ailleurs nullement à faire !

 

Se nourrir de Prana ou de Lumière 

par Jidosan, moine christo-zen !

Le Prana, l’Éther, le Qi, le Vril, la Lumière…

La nourriture photonique, Source de Vie, d’Inspiration et de plus si affinité !

 

 

 

Sébastien Lorca : pratique du sungazing ou observation solaire

Interview avec Sébastien Lorca, représentant du sungazing en France. La pratique du sungazing, ou observation solaire, a été popularisée par Hira Ratan Manek, un Indou qui se nourrissait exclusivement du rayonnement solaire, ainsi que d’eau. La pratique du sungazing consiste, au moment du lever ou du coucher de soleil, à regarder le soleil à l’oeil nu, les pieds nus sur le sol. L’on commence ainsi avec 10 secondes d’observation, puis l’on peut augmenter de 10 secondes chaque jour. …

Le sungazing est également une manière de “nourrir” son être, ce pourquoi ceux qui pratiquent éprouvent généralement un besoin moins important de manger, et vont également se tourner vers une alimentation plus saine et notamment vers les fruits et légumes. C’est ainsi que Sébastien s’est tourné vers l’alimentation vivante. Certains prétendent que le sungazing permettrait d’aller jusqu’à se passer de manger.
Sébastien Lorca nous parle également de l’eau solarisée, des bains de soleil, ainsi que du sunyoga.
Le soleil est notre ami, il peut même changer notre vie : et si l’on prenait rendez-vous avec lui jour après jour ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.