Une vision du pardon à soi, Marie Thérèse Fernbach …

Profondément croyante, Marie Thérèse Fernbach nous témoigne ici de son expérience du pardon à soi dans une expression qui choquera peut être certain-e au début de son entretien  ; mais au delà des mots, des croyances, notamment avec la notion de péché, son expression peut faire écho en nous à quelque chose de profondément juste (vous pouvez allez directement à la 7ème minute et 20 secondes), je vous laisse juge :

Que je prenne soin de moi,
Que je prenne soin des autres,
Que je sois attentive aux signes de la vie,
Que je la laisse me guider, m’aimer,
Que je me souvienne a chaque instant
Que je suis digne pour le bonheur,
Que je rie, que je danse,
Que je partage, que j’offre toujours le meilleur de ce que je suis,
de qui je suis
Que j’ouvre mes yeux et mon cœur a l’espoir
d’un monde que je construis en conscience,
Que j’accepte de faire les efforts nécessaires
pour comprendre ce qui peut encore m’entraver
et que je m’en débarrasse en me le pardonnant définitivement et en pardonnant, afin que mon cœur et mon âme soient remplis de paix

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *