Pétitions : Forêts / Biodiversité …

13 avril 2018, actualisation : préservation de la biodiversité, protection des zones forestières dans les parcs naturels, etc. les pétitions fleurissent et heureusement qu’il y en a qui s’y collent !

Alerte élagage en Corrèze

 

 

Forêt de Rochechouart : Point de la situation

… ” l’ensemble des pouvoirs publics se sont alors mobilisés pour présenter une contre-proposition aux propriétaires. Ceux-ci l’ont acceptée dans un premier temps. En revanche, pour que ce processus puisse aboutir, il fallait que le groupement forestier l’accepte également. Il a clairement refusé toute possibilité de négociation et a réaffirmé son intention d’achat, rappelant que l’essence même d’un groupement forestier était d’exploiter de manière raisonnée une forêt ….

… Préserver la forêt de Rochechouart reste depuis le début de cette opération notre seul objectif et nous allons désormais travailler avec le groupement forestier pour établir une convention définissant un plan de gestion. Ce projet de convention me semble aller dans le bon sens mais nous resterons néanmoins vigilants sur l’exploitation forestière de cette parcelle.

Au-delà de cette vente … lire la suite

L’article antérieur relatait l’appel de fond pour sauver-racheter la forêt, ce qui a bien été possible, sauf que l’acte de vente sous seing privé chez le notaire prévoyait que le gourpement forestier acquéreur devait donner son accord pour renoncer à cet achat …

Rochechouart (87) : Mobilisation et collecte de fonds pour préserver la forêt ancienne

L’association “Vivre le Parc Périgord-Limousin” se mobilise afin de sauver la forêt ancienne de Rochechouart et lance un appel aux dons.

Située à Rochechouart en Haute-Vienne, il existe une forêt certainement millénaire. Probablement une des plus vieilles de la Région. Son existence est mentionnée dans des ouvrages dès le XIIIe siècle. Ce lieu remarquable et unique abrite une faune et une flore extrêmement rares. Plusieurs espèces inscrites sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature y ont trouvé refuge. lire la suite

  • Du côté de Marseille, Luminy exactement un coin que je connais bien pour m’y être baladé pendant des années avec les enfants, une nature sauvage et aride, raison supplémentaire pour ne pas sacrifier ces quelques hectares de forêt pour une extension de “business school”, encore ue histoire à dormir de bout :

Le projet d’extension de Kedge Business School prévoit de tronçonner 298 arbres dont une partie centenaire, ainsi que le décapage de plus de 11 000 m2 de bois et de garrigue dans la cuvette de Luminy à Marseille, classée zone d’adhésion du Parc National des Calanques (alors que c’est en réalité son centre géographique). Lire la suite et accéder à la pétition

  • Et à l’autre bout du monde, la forêt est également fortement menacée :

Un Carpophage de la Société ou « Rupe » (Ducula aurorae) regarde du ciel l’atoll soulevé de Makatea en Polynésie française

L’atoll soulevé de Makatea abrite une des dernières forêts primaires de Polynésie française. Berceau d’une flore et d’une faune endémiques, ce conservatoire naturel à l’abri de l’élévation du niveau marin est menacé de dévastation par une société multinationale du phosphate. Signez pour aider ses habitants à repousser ce désastre … accéder à la pétition

04 mars 2018, actualisation complément d’infos :

La forêt de Rochechouart a plus de mille ans. Un trésor d’histoire et de biodiversité, patrimoine intouchable de la Haute Vienne. Intouchable, vraiment ? Elle serait sur le point d’être vendue à un groupement forestier. Son avenir potentiel ? Devenir du bois de chauffage ou une table basse. Selon les acteurs locaux, il ne resterait que quelques jours pour sauver Rochechouart.

Lire la suite

 

 

Dans la même idée, voilà quelqu’un qui se serait bien positionnée pour sauver la forêt, Joan Baez avec la reprise de “I’m the last leaf on the tree…” (je suis la dernière feuille sur l’arbre)

 

02 décembre 2017, actualisation, complément d’infos :

Sauvons la forêt

Le sable se fait de plus en plus rare. Dans le monde entier, plages et fonds marins sont dragués pour des constructions et des îles artificielles. En Indonésie, le vol de sable affecte des pans entiers de côtes, comme dans la baie de Palu aux Célèbes. L’ONG anti-exploitation minière JATAM tire la sonnette d’alarme ; une pétition de l’association


Mangrove aux Célèbes (Sulawesi) Une femme est assise dans l’eau dans une baie bordée de sable et de rochers

     

 

Forêt de Bialowieza

Article d’origine :

Située dans l’est de la Pologne, la forêt de Białowieża, la toute dernière forêt primaire d’Europe, un élément inestimable de notre patrimoine naturel, est en cours de destruction après que le gouvernement polonais a autorisé son exploitation. Ses arbres sont abattus pour produire contreplaqués et palettes. La seule défense que nous pouvons mettre en place, c’est la contestation citoyenne.

 

 

Unilever : la déforestation dans la soupe en sachet

Lémur volant de Malaisie à Bornéo

L’huile de palme « durable » d’Unilever n’est qu’une vaine promesse. Son fournisseur Wilmar laisse détruire l’une des plus grandes forêts de mangroves en Indonésie. Et ce n’est qu’un parmi de nombreux cas. Disons à la multinationale de l’agroalimentaire : Stop à l’huile de palme et aux profits tirés de la destruction de la nature !

 

 

L’électricité “biomasse” débarque en France. Estampillée verte et renouvelable, cette énergie produite par la combustion du bois est encouragée par l’Union Européenne, et largement subventionnée par l’Etat français.
Ainsi, à Gardanne en Provence, le groupe E-ON, un géant de l’énergie, a entrepris dès 2012, la conversion d’une vieille centrale à charbon. Elle deviendra début 2016, la plus grande centrale biomasse de France. 

 

Non à la mine d’or industrielle en Guyane !

Emmanuel Macron encourageait l’industrialisation de la filière aurifère en Guyane en tant que ministre de l’économie en 2015. Et notamment le projet Montagne d’Or destiné à devenir la plus grande mine de France. Outre ses graves impacts humains et environnementaux, il ouvrirait la porte aux autres multinationales minières en attente…

Ne laissez pas détruire l’exceptionnelle biodiversité guyanaise !

Rendez vous sur le site ci dessous pour participer à l’enquête publique :

 

 

Il a peu de temps j’attirai votre attention sur cette question primordiale du dérèglement climatique. Apparemment nous sommes de plus en plus nombreux à en comprendre tout l’enjeu  :

Mouvement pour gagner en justice contre le pétrole arctique

Un mouvement mondial engage des actions en justice contre le dérèglement climatique. Rejoignez vous aussi les citoyens du monde qui se mobilisent. Une pétition de Greenpeace nous appelle à nous engager. Pour mieux comprendre, voir ici sur PositivR :

Il souffle un vent de révolte pour la justice climatique. Partout dans le monde, des citoyens se lèvent et portent plainte, ensemble, contre les gouvernements et les entreprises qui ont, par leur irresponsabilité, participé au dérèglement climatique. 

 

 

L’Agence environnementale brésilienne (IBAMA) vient de rejeter pour la deuxième fois les projets d’exploration pétrolière de Total dans l’embouchure de l’Amazone. Un sacré camouflet pour l’entreprise et une énorme victoire pour les défenseurs de l’environnement.

Total peine à convaincre de la pertinence de ses projets. Il ne lui reste plus qu’une chance pour présenter un dossier à l’IBAMA, qui est la seule agence habilitée à attribuer les licences d’exploitation. Après cela, l’exploration pétrolière à l’embouchure de l’Amazone sera définitivement impossible pour le groupe.

Ci dessous une vidéo de greenpeace sur l’affaire :

 

et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, ne nous privons pas de la suivante :

La présidente chilienne Michelle Bachelet annonçait la bonne nouvelle en 2015 : la création historique d’une aire marine protégée autour de l’île de Pâques. C’est désormais chose faite. La zone couvre une superficie de 720 000  km2 autour de ce morceau de terre isolé du bout du monde dans le sud-est de l’océan Pacifique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.