Découvrez le rêve … aux multiples facettes

Du capteur de rêves aux tubes en plastique de Théo Jansen,

en passant par les Sénoï de Malaisie et les aborigènes d’Australie,

découvrez d’autres façons de voir le rêve

 

De nombreuses légendes tentent d’expliquer l’origine et le fonctionnement du capteur de rêves. Selon la culture huronne, première nation nord-amérindienne, les humains font tous partie du Grand Esprit, créateur de la nature et des hommes. …

 

Le peuple du rêve : les Senoï de Malaisie

Les Senoï étaient une tribu pacifiste, sans aucune ambition guerrière, qui ne connaissait pas la violence. Mais le plus extraordinaire était leur équilibre psychologique : le stress, les névroses, les psychoses leur étaient inconnues.
Leur secret ? Pour Stewart et tous les scientifiques qui les ont étudié : le rêve.

En effet la particularité majeure des Sénoï était l’intérêt fondamental pour les rêves et l’entraînement au rêve lucide “un rêve dans lequel le rêveur à conscience de rêver”.

L’éducation Senoï était alors axée sur cette maîtrise du rêve.

 

Le temps du rêve chez les Aborigènes d’Australie.

Chez les Aborigènes d’Australie, le « temps du rêve » est le mythe fondateur de la société humaine et en même temps sa référence, son idéal. Le rêve, lui, est un contact établi entre les hommes et le monde divin, et l’interprétation des rêves une tâche noble et difficile qui permet de cheminer vers le divin.

LE MONDE EST NE D’UN RÊVE …

 

Theo Jansen fabrique du rêve avec des tubes en plastique

image

L’artiste néerlandais de formation physicienne nous étonne avec d’étranges créatures qui se promènent sur les plages. Avec de simples tubes en plastiques utilisés dans les constructions pour enfermer les lignes électriques, il façonne des squelettes complexes d’animaux imaginaires. Tout droit sortit d’un tableau surréaliste, ces insectes futuristes se déplacent d’eux même en utilisant la force du vent grâce à un système de voiles. L’artiste nous parle de son œuvre comme des êtres vivants, il projette même de les abandonner et de leur laisser la liberté sur la plage. Ainsi peut être qu’au détour d’une promenade vous croiserez une de ces oniriques créatures. Une autre particularité de la démarche créative de Jansen est de rapprocher son travail de la théorie de l’évolution. Ainsi ces créatures seraient pour lui une évolution logique de l’espèce. Appartenant au courant de l’art cinétique, il est donc fasciné par le mouvement. La manière qu’ont ces curieuses bestioles de se mouvoir est fascinante.

Ces œuvres sont tout bonnement incroyable et splendide, et en espérant en croiser une un jour, je vous laisse apprécier le spectacle en vidéo.

http://vimeo.com/71927604

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.