2018, année Zamenhof

13 avril 2018, actualisation : le grand-rendez-vous du printemps dans la région, la Krokodila Renkontiĝo, la rencontre internationale du premier mai dans les Pyrénées

… et sur le site toutes les rencontres et activités de la région Midi Pyrénées :

Les rendez-vous à venir :

Cinquantenaire d’Espéranto-Gironde

Du 02 mai 2018 au 07 mai 2018
à côté de Bordeaux
Esperanto-Gironde fête ses 50 ans, l’association qui agit autour de Bordeaux propose un gros événement sur plusieurs jours pour célébrer cet anniversaire

 

Les derniers articles publiés

Pri la 4a SemEo

02/04/2018

Okazis la kvara SemEO, Esperanto-Semajno en Tuluzo. Ĝin organizadas Esperanto-Kultur-Centro de 2012, por vidigi Esperanton kaj montri kiel utiligi ĝin. SemEO estas ankaŭ maniero okazigi renkontiĝojn inter esperantistoj.

 

 

26 mars 2018, actualisation Bonan tagon, bienvenu ! (bonann tagonn bi.enn.nou !)

” L’esperanto au présent “: je vous laisse découvrir la richesse de cette référence, par Henri Masson, coauteur de “L’homme qui a défié Babel“, un homme modeste de surcroît (son tour d’horizon ne compte pas moins de 23 chapitres ou thématiques)

Son but est seulement de proposer un tour d’horizon rapide sur un phénomène linguistique dont la portée économique, sociale et culturelle peut être considérable dans le monde et qui, de ce fait, ne doit plus être ignoré ni sous-estimé. L’utilisation du mot-clé “esperanto”, seul ou combiné avec un nom de personne, de lieu ou d’activité, permet des recherches plus approfondies et des découvertes parfois fort intéressantes, en particulier avec Google qui est utilisable en diverses langues dont l’espéranto. Extrait :

” Invité au Parlement Européen avec douze autres prix Nobel, à l’occasion de la Journée de l’Europe, le 9 mai 2007, le professeur allemand Reinhard Selten a dit entre autres : “Une langue facile à apprendre comme l’espéranto permet une solution neutre du problème linguistique. On apprend plus facilement une seconde langue étrangère que la première. L’effet d’une seconde langue est si fort, et l’espéranto est si facile, qu’il est plus favorable d’apprendre l’espéranto en premier, et ensuite une langue nationale, plutôt que cette langue étrangère seule. C’est scientifiquement prouvé par des tests scolaires. Quelques pays pourraient d’abord faire un traité sur l’enseignement scolaire de l’espéranto. On pourrait ensuite étendre ce traité aux autres pays“.

Découvrir tout le document

 

  • Pour rappel voici les coordonnées d’Esperanto France, site dans lequel vous trouverez en autre celui du mouvement pour les droits linguistiques dans le monde, Un lieu d’information, de discussion et d’action pour les droits linguistiques humains : www.linguistic-rights.org

 

  • L’espéranto, une langue construite dont l’objectif est de faciliter la communication entre tous ceux qui n’ont pas la même langue maternelle. Il existe des centaines de langues construites, mais seul l’espéranto est parvenu à se diffuser, grâce à des clubs et des associations, et il est actuellement utilisé par des millions de personnes dans le monde. Grâce à sa conception rationnelle, il ne faut que trois à six mois seulement pour l’apprendre, et pour celles et ceux qui veulent s’y mettre, voici un très bon cours en ligne (parmi tant d’autres !) 

© Robin Guinin

et pour un apprentissage “en direct” avec des personnes sur la Corrèze n’hésitez pas à les contacter :

 

 

5 mars 2018, pour celles et ceux qui douteraient de la pertinence de cette langue que l’on peut apprendre en 4 mois juqu’à pouvoir l’enseigner pour qui veut s’y mettre sérieusement … voir un premier commentaire dans ce sens en bas de page de cet article !

 

 

Article d’origine (4 mars)

Zoom sur une partie de l’article de février dernier du fait du renouvellement de notre adhésion à un mouvement bien trop méconnu en France :

Egalité des droits – Egalité des langues

A l’occasion de la récente Assemblée générale d’Esperanto Limousin, c’est avec grand plaisir que je rediffuse cette information sur le monde de l’Esperanto, une langue bien trop peu pratiquée en France … ce n’est pourtant pas faute de dynamisme des adhérent-e-s des différentes associations qui mettent tout leur coeur pour faire (re)vivre cette langue magnifique et beaucoup plus subtile que l’on croit … et porteuse d’avenir.

… et pour les “limousin-e-s”, retrouvez dans les infos locales le papier rédigé par notre président  d’Esperanto Limousin ” L’Esperanto, Oui !” dans lequel vous trouverez les contacts des personnes prêtes à vous accompagner dans l’apprentissage de la langue.

Gîs révido ! (kenavo en breton !)

 

2 thoughts on “2018, année Zamenhof”

  1. alprs que j’enseignais les maths au Maroc, en 1976, j’ai voulu me remettre à l’anglais pour aider notre fille qui étudiait par correspondance. Cours audio-visuels, méthode Assimil, rien ne m’a permis d’apprendre plus de 200 mots. Ce la ne “rentrait” pas. J’ai alors essayé l’espéranto, sans trop y croire. Le 1 er jour, j’ai appris 6 leçons en 6 heures !!! Au bout de 3 mois , je pouvais comprendre la plupart des textes non techniques!!!
    après un stage intensif de 3 semaines, j’ai passé avec succès les 3 examens pour obtenir le diplôme de professeur d’espéranto !! donc , au bout de seulement 4 mois d’études !!!

  2. Mi konsentas. Se la vivantaj Esperanto-parolantoj en la urbo apenaŭ scias kio estas UEA, kaj tute ne scias kio estas delegito, kial eĉ okupiĝi pri la afero? Mi estas dinosaŭro en la grupo: la sola UEA-membro, kaj la sola kiu havas ideon pri “delegitoj”. Kaj mi devus eble klarigi ke en la loka grupo estas kelkaj tre kompetentaj parolantoj de Esperanto, homoj kiuj povas partopreni tute normalan konversacion senprobleme. Ne temas pri grupo de balbutantoj. Mi mem faris la unuan kontakton al la delegito post mia transloĝiĝo al tiu ĉi regiono, kiu respondis al mi en tute bona Esperanto. Sed kiu poste tute ne aperas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.