Pianistes d’exception : jeunes, géniaux et incroyablement doués … / Et Valentina la grande, valeur sûre

Pour commencer, je vous invite à découvrir Vassilis Varvaresos, ce génie musical grec,  en écoutant cette version-transcription de la danse macabre comme jamais vous ne l’avez entendue … Saint Saëns a dû mille fois s’en retourner de plaisir dans sa tombe ! jubilatoire !

Ecoutez, et regardez tout à la fois, septembre 2012, Ärtztekammer Nordrhein, Düsseldorf, on a parfois l’impression qu’il improvise, je me demande d’ailleurs si ce n’est pas le cas !  :

 

 

Tout récemment cet incroyable “pianiste à 6 mains” vient d’enregistrer un CD “Valse”, tout à fait étonnant (vous pouvez écouter des extraits du disque sur le site de la Fnac)

Qui a dit que la valse était légère ? Pour ce disque consacré au genre, Vassilis Varvaresos bouscule les préjugés avec un florilège étourdissant. Loin de la danse frivole du XVIIIe siècle, les œuvres choisies ici sont chargées de sensualité, d’ironie et de puissance. Le programme joue de la part fatale de ce tourbillon musical : Liszt et sa valse diabolique ; Schumann et son émotion tout en clair-obscur ; l’élégance triste de Tchaïkovski ; Scriabine et sa sensualité luxuriante ; la liberté jubilatoire de Rosenthal sur des thèmes de Johann Strauss; et, sur les ruines du passé, la Valse de Ravel à la noirceur vénéneuse… Cette invitation au vertige à trois temps est le terrain de jeu idéal pour l’expressivité nuancée et la virtuosité éclatante du pianiste grec, diplomé de la Julliard School et du CNSM de Paris, lauréat du concours international de piano George Enescu en 2014, et du Piano Masters Competition en 2015

 

 

Vous pourrez aussi le découvrir dans ce tout prochain concert avec la violoncelliste Ophélie Gaillard le 12 juin 2018 sur “Le Bal Blomet”  dont vous pourrez découvrir également l’excellente programmation de cet été 2018

 

 

Enfin dans le concerto de Tchaïkovsky, plus classique mais quel  talent !

 

 

Autre talent, Florian Noak, encore plus jeune et tout aussi inventif et virtuose … un grand maître dans l’art des transcriptions ; je vous recommande tout particulièrement ces deux albums (vous pouvez écouter des extraits de chacun des morceaux en allant sur ces liens) :

Florian Noack Album d'un voyageur (Brahms, Grieg, Schubert, Janacek...)            Florian Noack Florian Noack : Transcriptions & Paraphrases for Piano (Tchaikovsky, Rachmaninoff, Rimsky-Korsakov)

 

 

Comme un bonheur ne vient jamais seul, je vous invite également à faire un petit retour en arrière avec une autre très grande pianiste confirmée, c’est le moins que l’on puisse dire, Valentina Listsina dont je vous ai déjà mainte fois parlé.

Ici dans les 15 “inventions” de JS Bach écrites initialement pour entraîner la dextérité des jeunes pianistes  ; par Valentina, c’est plutôt une réussite ! (je trouve personnellement que cela préfigure les fameuses variations Goldberg certes plus contruites et abouties, par l’alternance de morceaux tantôt rapides et vifs, tantôt lents et plus subtils) :

 

Autre compilation intéressante qui donne un aperçu de l’immense talent de cette grande artiste :

 

 

Enfin et surtout peut être ce concert exceptionnel sur piano Bösendorfer (cet instrument sonne comme un orchestre !), au grand auditorium de Cologne en novembre 2013. Sans négliger les puissants Rachmaninov et Prokoviev, j’attire votre attention sur son interprétation magistrale de la 23ème sonate de Beethoven dont le grand Wilhem Kempf n’aurait pas rougi, les sublimes nocturnes de Chopin ou l’incroyable Totentanz de Liszt !  (la sonate à la 47ème minute, le nocturne à 1h37 ou la Totentanz à 2h14’25”) …

et tout le reste bien sûr, je vous laisse découvrir :

Pour profitez de la version complète, il vous faudra faire défiler l’entracte (1h12 à 1h37) à moins que vous n’utilisiez cette liste pratique de Daniel Rodrigue (suivre le timing – RT – pour retrouver les morceaux) 

  • RACHMANINOV (Préludes) RT: 5:52 op 32 no 5 – RT: 9h28 op 32 n ° 12 – RT: 11h40 op 32 n ° 10 RT: 17h41 op 23 n ° 5 – RT: 21h18 op 23 n ° 6 – RT: 24h12 op 23 n ° 2
  • PROKOFIEV RT: 27: 58 Sonate pour piano no 7 op 83
  • BEETHOVEN RT: 47:46 – Sonate pour piano n ° 23 op 57 Appassionata
  • CHOPIN (Nocturnes) RT: 1:37:00 op 55 n ° 1 RT: 1:42:08 op 15 n ° 1 RT: 1:45:49 op 27 n ° 1 RT: 1:50: 30 op 55 non 2 RT: 1:54:05 op 48 n ° 1 RT: 1:59:35 op 27 n ° 3 RT: 2:05:06 en Do Sharp minor B, 49 RT: 2:09:29 op 27
  • 2 LISZT RT: 2:14:25 Totentanze S 525
  • ENCORE SCHUBERT / LISZT RT: 2:30:28 Ave Maria S 557d RT: 2:36:47 Elkrönig S 557a
  • LISTING RT: 2:41:57 La Campanella RT: 2:47:35 Rhapsodie hongroise no 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.