La vie secrète des arbres, deux visions complémentaires à l’oeuvre de Francis Hallé

“Wood Wide Web”

En complément des précédents articles sur le sujet (“Comment les arbres communiquent entre eux + comment communiquer avec les arbres” : infoslettre n°43 du 17 août dernier – et “L’intelligence des arbres” : infoslettre n°46 du 7 septembre dernier), voici le synopsis de ce premier livre :

Couverture La vie secrète des arbres

Il y a un Wood Wide Web comme il y a un World Wide Web! Par leurs racines mais aussi par leurs feuilles et par le pollen qu’ils émettent, bouleaux, épinettes, sapins, érables, pins ou trembles communiquent entre eux.
C’est du moins l’une des étonnantes constatations du garde forestier Peter Wohlleben, dont le livre sensible et plein d’intuition nous révèle un monde bien caché.
Étant donné que l’évolution nous a très tôt coupés du monde végétal, il nous est aujourd’hui plus difficile de comprendre les plantes que les animaux. L’auteur nous invite à renouer avec nos forêts anciennes où pullule une vie très mal connue. Il nous apprend que les arbres possèdent un sens du goût, s’entraident, respirent, réussissent à vivre des centaines voire des milliers d’années… La vie secrète des arbres change notre façon de voir les forêts. « On ne peut plus les abattre sans réfléchir et ravager leur environnement en lançant des bulldozers à l’assaut des sous-bois », soutient Peter Wohlleben.

 

Couverture La vie secrète des arbres

Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s’organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans… Prodigieux conteur, Wohlleben s’appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous faire partager sa passion des arbres. Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même. Peter Wohlleben a passé plus de vingt ans comme forestier en Allemagne. Il dirige maintenant une forêt écologique. Son livre a été numéro un des ventes en Allemagne avec plus de 650 000 exemplaires vendus et est devenu un étonnant best-seller aux États-Unis. Il est traduit en 32 langues

 

 

“Les Arbres, entre visible et invisible”

Paru en septembre 2016 et préfacé par Francis Hallé, cet ouvrage est à la fois très technique et documenté Il nous invite en douceur à une remise question sur notre façon de considérer l’arbre. Voici un lien qui vous permettra de lire l’introduction en même temps qu’avoir la présentaiton de l’éditeur.

 

 

 

Francis Hallé et la forêtCes deux ouvrages apportent une autre vision complémentaire à l’oeuvre magnifique de Francis Hallé – qui s’est entre autre fait connaître par le long métrage “il était une fois la forêt”. Francis Hallé est un autre grand spécialiste et amoureux des arbres auxquels il a consacré toute sa vie. Ci contre une présentation succincte de son parcours. (autres vidéos sur cet homme à partir de ce lien).

Je vous recommande particulièrement sa conférence de 2013 : Un plaidoyer pour l’arbre :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.