Démocratie, c’est à nous d’agir / Pétition pour les enfants

Actualisation mai 2019 :

A Frome se construit la capitale anglaise de la démocratie participative

Une partie des Anglais ont été appelés aux urnes jeudi 2 mai à l’occasion d’élections locales, qui s’annoncent difficiles pour le gouvernement. Dans le sud-ouest du pays, à Frome, ce scrutin intervient huit ans après l’élection d’une majorité d’élus locaux apolitiques, rassemblés sous la bannière « Independents for Frome ». Leur credo, à contre-courant de bien des crispations liées au Brexit : l’écoute et la qualité de vie des habitants.

Lire l’article

« La démocratie ? Fais-la toi-même ! »

Des collectifs citoyens se sont regroupés pour instaurer la démocratie directe dans les 36 000 communes de France à l’occasion des élections municipales de 2020. Le but : inciter les habitants à reprendre leur rôle politique en créant des listes participatives, et gérer les ressources dont ils disposent au service du bien commun.

Le site internet « 36 000 communes » est conçu comme une boîte à outils pour que chacun puisse organiser une liste participative sur sa commune : méthodes, ressources, carte de recensement des initiatives existantes, forum collaboratif, MOOC en ligne sur la gestion municipale… Il est géré collectivement par une quinzaine de personnes, dont des porteurs de projets de listes participatives mais aussi d’anciens directeurs généraux des services publics et spécialistes des sciences politiques.

Une invitation à participer à cette aventure “écoresponsable” !

Un exemple pratique de participation :

Pétition Publique Logotype

STOP A LA DANGEREUSE IMPOSTURE DES « DROITS SEXUELS » ET DE L’« EDUCATION A LA SEXUALITE »

Nous professionnels déclarons :

La « Déclaration des droits sexuels » de l’IPPF (Fédération Internationale des Plannings Familiaux), la publication des « Standards européens d’éducation à la sexualité » de l’OMS élaborés par divers lobbies, sont à l’origine du déploiement par nos décideurs politiques français d’une nouvelle forme « d’éducation à la sexualité » destinée aux mineurs à partir de la maternelle sur toute la France en 2017 1 , et qui a déjà commencé à être mise en place.

Nous, professionnels de l’enfance et/ou du psychotraumatisme, pédopsychiatres, psychiatres, psychologues, médecins, pédiatres, psychanalystes d’enfants, psychothérapeutes, éducateurs, travailleurs sociaux, infirmières, enseignants, réfutons formellement le postulat selon lequel les enfants doivent être éveillés physiquement ou psychiquement à la sexualité par le moyen d’une éducation quelconque.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.