Yakir Arbib, un synesthète, improvisateur unique, classique et jazz

Yakir Arbib, l’éblouissement d’un clavier bien intempéré (jazz)

Yakir Arbib, l'éblouissement d'un clavier bien intempéré
Avec “My Name is Yakir”, en piano solo, Yakir Arbib frappe un coup de maître. 

Une sélection de France Musique sur ce musicien hors norme, déficient visuel à la naissance qui ne peut lire une partition. Il voit les notes en couleurs texturées : Yakir Arbib est capable d’identifier les différentes couleurs tout à fait personnelles qu’il voit lorsqu’il entend une note de musique : par exemple, un fa est rouge, un ré est vert, un mi bémol est violet, un mi est jaune, un si bémol est un noir « chargé » alors que si est un noir « absolu » et un sol est un mélange de bleu et de blanc. Lire l’ensemble de la présentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.