Ubi Caritas … où est le besoin ?

Pour saluer cette nouvelle année, je vous offre ce petit bijou de polyphonie  “Ubi caritas” (traduction = Où est le besoin” ?) de Ola Gjeilo, musicien norvégien contemporain (pour écouter l’oeuvre ‘a capella’ en lisant la partition, c’est ici). Une respiration salutaire d’autant plus nécessaire dans ce moment de crise (au sens éthymologique de transformation). En souhaitant que cette musique nous donne le soufle et l’inspiration suffisante pour construire les bases d’une société future, celle à laquelle nous participons à titre divers, et chacun.e à sa mesure. Bonne année 2020

Dans un autre registre, voici une messe d’une facture plus classique : l’ensemble de l’oeuvre est empreint d’une grande profondeur s’exprimant avec beaucoup de sensibilité et parfois de puissance, jusqu’à la fin, d’une douceur infinie ….

Il existe de nombreuses versions de cette messe, dont ci dessous une en audio avec images (sans vidéo), une interprétation par un chef de choeur femme, c’est tout simplement magnifique :

2 autres compositions* dans la lignée d’Ubi Caritas … celles-ci demandent une oreille exercée aux harmoniques contemporaines, des moments magnifiques… d’autres plus ardus … dans tout les cas une grande maîtrise que manifeste à merveille ce choeur de chambre de l’université centrale de Washington … *le côté lumineux de la ‘force’ avec la première, et le côté sombre dans la seconde … comme quoi il n’y a pas de bien et de mal comme on a toujours essayé de nous le faire croire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.