Transport en commun gratuit … Niort, et bientôt Dunkerque

Actualisation du 10 juin 2018 : L’Estonie est sur le point de devenir pionnière de la transition écologique : elle vient d’autoriser ses départements à rendre tous leurs transports publics gratuits.

Il y a 5 ans, Tallinn, la capitale de l’Estonie, a initié les transports publics gratuits après un référendum remporté à 75% par le « oui ». Jusqu’à présent, seuls les habitants de Tallinn pouvaient bénéficier de cette mesure. Elle sera désormais applicable à travers tout le pays.

Lorsque les transports publics sont devenus gratuits, tout ce que les habitants de Tallinn ont eut à faire, à l’époque, a été de s’inscrire en tant que résidents de la ville et de payer 2€ afin d’obtenir la « carte verte » leur permettant d’accéder à tous les transports en commun.

Cependant, les visiteurs, y compris ceux des autres régions d’Estonie, et les touristes, ne pouvaient pas en bénéficier pour emprunter le réseau de bus, les tramways, les trains et les trolleybus.

Le programme s’est avéré si populaire que le gouvernement estonien souhaite désormais étendre la gratuité des transports publics à tout le pays. À partir du 1er juillet 2018, chaque département d’Estonie est autorisé à mettre en place des transports publics gratuits pour ses résidents, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

La mesure n’est pas obligatoire, chaque département est donc libre de l’appliquer ou non. Cela dit, ne pas rendre les transports en communs accessibles gratuitement à tous reviendrait, pour les départements concernés, à se priver d’une enveloppe budgétaire allouée à cet effet.

À ce jour, les 15 départements d’Estonie n’ont pas encore tous accepté ce nouveau système de transport, bien que la gratuité s’étende à de vastes zones du pays. Si L’Estonie parvient à mettre en place son projet à l’échelle nationale, elle deviendra la première nation au monde à rendre les transports publics entièrement gratuits. De quoi encourager les Estoniens à laisser la voiture au garage.

Source : PositivR

Article d’origine :

Niort : des bus gratuits pour tous

Après Aubagne et Compiègne les années précédentes, ce vendredi 1er septembre, la ville de Niort (Deux-Sèvres) sera la troisième ville de France à mettre en place la gratuité sur son réseau de bus : 120 000 habitants vont bénéficier de cette mesure.

Dunkerque le mettra en place dès septembre 2018, Niort et sa banlieue ont été plus rapides. Les composteurs ont perdu leur utilité dans la centaine de bus qui sillonnent les sept lignes urbaines et les douze lignes périurbaines de ce vaste territoire, entre ville et campagne. C’était une promesse de campagne du nouveau maire de Niort, Jérôme Baloge. Mais elle concerne toute la communauté d’agglomération du Niortais, soit 45 communes et 120 000 habitants au total. Cela fait de Niort la plus grosse agglomération à proposer la gratuité des transports en commun. Et Mr Baloge ne compte pas s’arrêter là …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.