Médecine vaccinale : la pire cause des maladies, un génocide planétaire

Actualisations de juillet  2018 :

Quand un pharmacien s’insurge contre les vaccins qui sont bel et bien dangereux :

Le pharmacien Serge Rader est un connaisseur des médicaments, de leurs effets secondaires et de leur prix au niveau européen. Il est l’auteur d’un livre “Vaccins oui ou non” sur la contamination des vaccins aux nano particules. Il avait déjà participé à un autre livre avec la députée européenne Michèle Rivasi :” Le racket des laboratoires et comment en sortir”. Ce lanceur d’alerte est indigné par le passage de 3 à 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons en France depuis le début de l’année 2018. Il dénonce ici le manque de sécurité des vaccins et la désinformation des autorités.

 

Actualisation du 4 juin :

“Vaxxed” de nouveau sur internet … pour combien de temps ?

«Vaxxed» devait être diffusé au parlement européen en février 2017, par la députée française Michèle Rivasi, mais les protestations des députés britanniques ont conduit à la censure de cette projection. Le documentaire a été difficilement trouvable sur internet mais le voici de nouveau disponible et gratuitement : https://vimeo.com/203540788

Présentation du documentaire:

“Le Dr Wakefield brise le silence sur la violence vaccinale faite aux enfants.

En 2013, le docteur et biologiste Brian Hooker a reçu un appel d’un scientifique du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) qui a dirigé en 2004 une étude sur le vaccin contre la rougeole-oreillons-rubéole (ROR) et son lien avec l’autisme.

Le scientifique, le Dr William Thompson, a avoué que le CDC avait omis des données cruciales dans son rapport final qui ont révélé une relation de cause à effet entre le vaccin ROR et l’autisme. Pendant plusieurs mois, le Dr Hooker enregistre ses appels téléphoniques avec le Dr Thompson, cet homme qui lui fournit des données confidentielles détruites par ses collègues au CDC.

Le Dr Hooker appel à l’aide le Dr Andrew Wakefield, un gastroentérologue britannique accusé à tort en 1998 d’avoir lancé le mouvement anti-vaccins alors qu’il rapportait que le vaccin ROR pouvait provoquer l’autisme. Dans son effort continu pour plaider en faveur de la santé des enfants, Wakefield dirige ce documentaire en examinant les éléments de preuve camouflés par l’agence gouvernementale chargée de protéger la santé des citoyens américains.

Les entrevues avec des initiés de l’industrie pharmaceutique, des médecins, des politiciens et des parents d’enfants tombés malades suite à des vaccinations révèlent que cette dissimulation a contribué à l’augmentation alarmante et exponentielle de l’autisme et est potentiellement l’épidémie la plus catastrophique de notre époque.

Réalisé par Andrew Wakefield et produit par Del Bigtree.”

 

 

21 décembre 2017, actualisation, nombreux compléments d’infos et références juridiques :

Il n’y a pas si longtemps, la ligue pour la liberté vaccinale a perdu une grande bataille  : 20 mars 2015, le conseil constitutionnel décide arbitrairement et sans vergogne que les articles L. 3111-1 à L. 3111-3 et L. 3116-2 du code de la santé publique et de l’article 227-17 du code pénal sont “conforme à la constitution” (dans laquelle on peut lire en préambule : la Nation « garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère (…) la protection de la santé »). La bonne blague !

Cette décision sans aucun argument sinon fallacieux et sans fondement, a légitimé le génocide vaccinal en refusant la liberté de choix aux parents pour leurs enfants et à toute personne adulte ; qui plus est au mépris de la loi Kouchner de 2002 dont le “conseil constitutionnel” a bien oublié de parler …

Aujourd’hui, après les 11 vaccins, le gouvernement actuel en remet une couche en refusant “à l’enfant, à la mère (…) la protection de la santé”… : elle – si vous voyez qui je veux dire – a dû être complètement choutée au Gardasil pour oser prendre le prétexte de l’équité entre les sexes pour vouloir empoisonner les garçons comme cela est fait pour les filles depuis quelques années (voir article ci après)

Pour mémoire,  en France, par une décision N° 327915 du 24 avril 2012, le Conseil d’Etat a reconnu le vaccin Pentacoq responsable d’un handicap à 95% chez un bébé de 5 mois, et a condamné en conséquence l’Etat à plus de 3 millions d’euros d’indemnisations. A l’instar de la soi-disante sécurité routière avec ses morts au carrefour de telles ou telles routes dont on a “oublié” de mettre un stop ou je ne sais quelle autre infrastructure routière de bon sens  pour éviter le pire, combien  va-t-il falloir qu’il y ait de bébés handicapés avec tous ces poisons meurtriers pour que la population française se réveille …  ? et quand je dis française, je pourrai dire mondiale, seuls quelques pays privilégiés en Europe comme la Belgique qui bénéficie de la liberté vaccinale, ou aux Etats Unis   …

 

Cette info que je passe a pour seul but essentiel de lâcher la peur, et de ne pas se laisser avoir par cette propagande insistante de nos dictateur-e-s en folie … et surtout de conserver le droit de REFUSER toute vaccination et de se battre pour que celle-ci soit reconnue, libre aux parents de faire vacciner leurs enfants au mépris de leur santé par ignorance. Pourtant le principe constitutionnel a été renforcé par des lois françaises dont celles de juillet 1994 et de mars 2002  -, lois belges dont celle du 22 août 2002 -, etc. et autre convention européenne, dont voici les références (ici le texte intégral assez ardu à lire)

Article 16 . La loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l’être humain dés le commencement de la vie.

16-1 Chacun a droit au respect de son corps.
Le corps humain est inviolable.
Le corps humain, ses éléments et ses produits ne peuvent faire l’objet d’un droit patrimonial.

16-3 Il ne peut être porté atteinte à l’intégrité du corps humain qu’en cas de nécessité thérapeutique pour la personne.
Le consentement de l’intéressé doit être recueilli préalablement.

 « Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment. »

Chaque vaccination est un acte médical qui ne peut jamais être imposé.
Si un médecin vaccine ou prescrit une vaccination sans respecter la loi de 2002 sur les droits du patient, il est personnellement responsable d’agissement illicite, avec en outre sa responsabilité d’une rupture de la chaîne d’informations pourtant existantes de manière très détaillée dans les notices des fabricants.
Il en résulte par exemple que chaque fois qu’un médecin vaccine un enfant et que les parents ne reçoivent pas d’informations sur la composition, les dangers, les effets secondaires et les contre-indications médicales des vaccins, ce médecin lorsqu’il ne respecte pas la loi, est passible d’infractions pénales en cas d’effets secondaires dus au vaccin qu’il a ainsi administré de manière « aveugle» et mis en danger la vie et la santé d’autrui

Bien évidement la question de la preuve, relation de cause à effet entre vaccination et maladie ou effet secondaire reste évidemment à la charge de la victime. C’est une chose de sûre, s’engager dans un refus de vaccination est un droit fondamental acté par cette loi Kouchner de 2002, mais l’application va demander un certain parcours du combattant que tout le monde ne se sent pas de faire … et pourtant plus il y aura de personne qui oseront faire respecter la loi et engager ce combat de la liberté vaccinale, plus la santé publique s’en portera mieux et les enfants de demain ne seront pas des dégéné-e-s comme nous sommes en train de le voir aujourd’hui … alors être citoyen-e-s reponsable-s, ça commence aussi par ce genre de combat. 

pour la Protection des Droits de l’homme et de la dignité de l’être humain  :

Art. 1. Les parties protègent l’être humain dans sa dignité et son identité et garantissent à toute personne, sans discrimination, le respect de son intégrité et de ses autres droits et libertés fondamentales à l’égard des applications de la biologie et de la médecine.

Art. 2. L’intérêt et le bien de l’être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de la société ou de la science. L’administration de vaccin(s) obligatoire(s) constitue une atteinte à l’intégrité physique et l’administration de substances toxiques constitue en outre une atteinte au Serment d’Hippocrate qui impose le respect du principe « Primum non nocere ».

  • Un arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’Homme rendu en 2002*, avait précisé « qu’en tant que traitement médical non volontaire, la vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée, garanti par l’article 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales ».

* Source  :  Arrêt SALVETTI c/Italie – CEDH Décision du 9 juillet 2002 ; n° 42197/98

  • La liberté vaccinale est l’expression de la liberté thérapeutique autant pour le médecin, que pour le patient. Aucun acte médical ne peut être prodigué sans le consentement préalable, libre et éclairé des patients ou du jeune capable de discernement, qu’il soit majeur ou mineur en application de la loi du 22 août 2002 relative aux droits du patient.
  • Les substances contenues dans les vaccins sont toxiques et peuvent contenir des doses significatives de métaux lourds tels que par exemples du mercure et de l’aluminium à des doses dépassant les normes en la matière, aucun seuil d’innocuité n’existant pour le mercure et/ou l’aluminium, qui sont toujours toxiques, aussi infime que soient leurs doses.
    Aucun patient ne peut dès lors, contre sa volonté, être aveuglement mis en danger et exposé à la vaccination obligatoire, au mépris de la liberté thérapeutique, du consentement préalable, libre et éclairé et du droit absolu au respect de son intégrité physique. En effet toute réaction au vaccin doit être comprise comme étant une atteinte à son intégrité physique. Une prétendue protection de la collectivité est strictement inopérante sur le plan légal à cet égard.
    Toute vaccination qui ne fait pas simplement l’objet d’une recommandation, dès lors qu’elle est imposée contre le libre consentement des patients, est frauduleuse, contraire à la loi et constitue toujours une grave atteinte à l’intégrité physique.
    La protection de l’intégrité physique des patients ne peut être mise à mal par des soi-disant prétextes de protection de collectivités, alors que ces prétextes participent à la construction de monopoles mercantiles en faveur d’une minorité de multinationales au détriment du respect de la finalité de protection de la santé publique.

Je vous invite à lire l’intégralité de l’article de  PHILIPPE VANLANGENDONCK dans lequel vous trouverez les documents officiels et textes de loi correspondants

Fin octobre 2017, d’autres compléments ont été rajoutés, à voir en bas de page

 

Se renseigner et ouvrir les yeux !

Résultat d’images pour ouvrir les yeux images

Vu son actualité et son importance préoccupante, je reviens sur le sujet de la vaccination. On comprend qu’il y ait eu pléthore de publications, des pires (comme en fin d’article) aux meilleures : cependant, pas toujours facile de faire la part des choses. Pour rappel, deux organismes référents en la matière : La ligue nationale pour la liberté des vaccinations et l’association Liberté Information Santé.

Pour y voir plus clair, il existe quelques références de base indispensables pour comprendre les enjeux de cette odieuse propagande vaccinale et les dégâts qu’elle cause sur toutes les populations de la planète.

Pour n’en citer que quelques uns : Tal Shaller, médecin éclairé / Michel Georget, biologiste / Françoise Berthoud, pédiatre homéopathe / Docteur Jean ElmingerMaître Jean Pierre Joseph, avocat spécialisé sur le sujet / de très nombreux médecins, pédiatres et chercheurs de par le monde, dont chez nous le célébrissime Pr. Joyeux que l’on ne présente plus, etc. ; ces professionnel-le-s de la santé sont de plus en plus nombreux aujourd’hui à  contester, études et preuves à l’appui, la croyance aveugle dans le soi-disant bienfait de la vaccination.

 

A vous maintenant de juger,

” Les vaccins sont une erreur, une aberration, ils ne survivent que parce que des laboratoires gagnent des fortunes avec eux mais ils ne reposent sur aucun base scientifique solide ! ils sont inefficaces, inutiles et dangereux ! “.

Le médecin Tal Shaller n’y va pas de main morte ; ses arguments sont bétons et ses explications lumineuses. A voir et diffuser sans modération.

 

 

Interviews de Michel Georget, biologiste.  

Michel Georget, professeur de biologie est l’auteur de ” Vaccination : les vérités indésirables  (2011), et plus récemment ” L’apport des vaccinations à la santé publique, la réalité derrière le mythe “(2017).

Ci-dessous deux interviews ; très clair et très instructif !  :

 

 

 

La (bonne) santé des enfants NON vaccinés par le Dr Berthoud

Beaucoup de douceur et de bon sens dans ce témoignage d’une pédiatre homéopathe à la retraite.

Ci contre son livre, et ci dessous la vidéo :

 

 

 

 ” la vaccination est la plus grande erreur de la médecine”

Outre qu’elle est le jouet du  formatage des lobbies qui n’ont qu’une préoccupation : leur santé financière,  la médecine occidentale moderne, qui se croit scientifique est basée sur une double erreur : la physique matérialiste qui nie toute autre réalité immatérielle à la base de la vraie médecine, et le refus de la bipolarité de l’énergie vitale. … en plus de la vidéo, lisez le résumé de l’interview du Docteur Jean Elmiger sur you tube 

 

 

90042309_p” Vaccins : mais alors on nous avait menti ! “, ils sont inefficaces, nous rendent malades, détruisent notre immunité naturelle, mais ils sont obligatoires,

par Maître Jean-Pierre JOSEPH, avocat au Barreau de Grenoble. Auteur de 4 ouvrages dont deux sur la santé. 2 vidéos :

  • Une interview sur la question des vaccins :

 

  • Et plus largement l’art et la manière de manipuler l’opinion (ici sur la question des sectes), une façon de comprendre pourquoi la majorité des gens n’osent pas faire le pas de la non vaccination, choix respectable au demeurant.

 

Qui l’eût cru ?

Une vidéo absolument incroyable, filmée lors d’un séminaire donné par le Dr. vaccinologue Jean-François Saluzzo* qui cite avec un cynisme incroyable les victimes déclarées des accidents vaccinaux !!!

“on ne sait pas comment marchent les vaccins” …, en gros ça passe ou ça casse !…

*Le Dr Jean-François Saluzzo, Directeur de Production des vaccins viraux et chef de projet Recherche & Développement pour les vaccins anti-SIDA, anti-dengue et contre le SARS chez Sanofi Pasteur mais également consultant pour l’OMS, a notamment déclaré dans une vidéo sur la fabrication et le contrôle des vaccins qu’ils ne savaient pas comment marchent les vaccins. Ils ne savent pas comment ça fonctionne mais il faut cependant qu’on continue absolument à vacciner sans savoir, dogme et idéologie obligent !!

Et cette vidéo, qui fait partie des cours de vaccinologie aux médecins (sic!), comporte bien sûr encore plusieurs autres belles perles que nous tenions à vous faire partager ci-dessous, histoire de ne franchement plus se faire vacciner idiot, comme on dit ….:

 

Paris, manifestation le 09/09/17

Nous réclamons la liberté de vaccination en France

  La Lettre du Professeur Joyeux

Pour une info complémentaire argumentée, voir le dossier du Dr Michel de Lorgeril, épidémiologiste, spécialiste notamment de cardiologie et de nutrition, chercheur au CNRS.

Il est auteur d’une douzaine de livres et mène depuis 25 ans des combats d’envergure qui ont ébranlé les certitudes de la médecine officielle. Il a notamment :
– Prouvé les effets protecteurs de l’acide gras oméga-3 et démontré que le régime méditerranéen est le modèle alimentaire optimal pour prévenir les maladies cardiovasculaires ;
– Dénoncé les fake news autour des réels effets du cholestérol (qu’il ne considère pas comme nocif en soi), montrant que les laboratoires pharmaceutiques interprétaient volontairement de façon erronée les statistiques… pour justifier l’emploi des statines qui sont de colossales sources de revenus ;
– Prêté sa voix aux victimes des scandales du Vioxx, du Mediator ou de la Dépakine, montrant comment l’industrie pharmaceutiques pouvait cacher des données techniques au grand public.

A propos de pétition, un rappel / dernières nouvelles sur la pétition contre l’imposition des 11 vaccins, avec cette lettre du Pr Joyeux … qui a le mérite de savoir s’adresser aux politiques, mais l’on sait par ailleurs que cette affaire de vaccin est une grande et belle arnaque bien au delà des précautions de langage du Dr Joyeux  … ce monsieur n’a rien de réjouissant, n’ayant finalement rien contre la vaccination y compris des 11 vaccins (!), du moment qu’il n’y a pas d’aluminium dedans … évidemment, mais quand même un peu léger le bonhomme ! A vous de juger !

 

 

Côté propagande gouvernementale …, le pompon ! :

Santé publique France

La vaccination est l’un des grands succès de la santé publique. Des millions de vies ont pu être sauvées grâce à ce geste de prévention. En France, l’arrêt de la transmission, voire l’élimination de certaines maladies infectieuses est possible si chacun recourt à la vaccination pour se protéger mais aussi pour protéger les autres, enfants et adultes plus fragiles du fait de leur âge ou de leur état de santé et qui ne peuvent être vaccinés. Être à jour dans ses vaccinations, c’est être protégé toute la vie.

Après tout ce que l’on sait sur la question, on croit rêver !

 

 

Pour terminer sur une note positive ou tout du moins qui peut amener à la réflexion, je terminerai par cette citation de Poutine en 2016 :

Nous, en tant qu’espèce humaine avons le choix de continuer à développer nos corps et nos cerveaux de manière harmonieuse. Nous avons aussi le choix de suivre le modèle occidental des précédentes décennies en empoisonnant intentionnellement nos populations avec de la nourriture génétiquement modifiée, des produits pharmaceutiques, des vaccins et du fast food qui devrait être classé dans les drogues addictives. Nous devons combattre tout cela. Une population physiquement et intellectuellement handicapée n’est nullement dans notre intérêt. »

De belles paroles, certes … mais ne nous trompons pas de combat, pas sûr que ce soit celui que nous propose ce monsieur ; et faut-il vraiment combattre ou nous transformer pour devenir ce que nous sommes vraiment, des êtres fondamentalement libres ! …

bon courage, bonne chance et bonne santé !

 

 

Complément d’infos, fin octobre 2017 :

IMMUNITE DE GROUPE :

manipulation par la peur et la culpabilité

 Immunité de groupe: manipulation par la peur et la culpabilité

Ce site prend nettement position en présentant les réels dangers de la vaccination. L’art et la manière de le faire joue beaucoup sur l’émotionnel ou le sensationnel. Il y a cependant quelques bonnes réflexions et références, comme celle-ci :

« L’entreprise médicale est devenue un danger majeur pour la santé…Un appareil technique imposant allié à une bureaucratie médicale “égalitaire” a créé l’illusion dangereuse d’une corrélation “naturelle” entre l’intensité de l’acte médical et la fréquence des guérisons. Cette hypothèse, qui fonde pourtant la pratique médicale contemporaine, n’a jamais été prouvée scientifiquement… La médecine est une marchandise qui échappe à tout contrôle de coût, comme à tout contrôle de qualité. »

 

 

Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante

Médecine scientifique, indépendante et bienveillante … pour qui ? En dépit de sa position assez éloignée de la nôtre du fait du double langage, à la fois pour les vaccinations, mais pas toutes ! Pourquoi la seule question posée n’est-elle pas centrée sur la liberté vaccinale (qui était le titre de la manif du 09/09 comme indiquée plus haut) et non pas sur le nombre de vaccins à inoculer. Que celles et ceux qui souhaitent vacciner leurs enfants le fassent, et inversement que celles et ceux qui n’en veulent pas, en aient le droit sans aucune conséquence sur leur vie et celle de leurs enfants.

Ceci étant dit, en dépit de ces arguties sur le type ou le nombre de vaccins, ce genre de structure a au moins le mérite de faire en sorte que le problème soit posé au niveau du grand public… les autorités semblant continuer à faire la sourde oreille (à voir dans l’interview ci dessous).

 

 

Pertinence de l’obligation vaccinale française… ???

 

Quand je parlait de “sensationnel” tout à l’heure, en voici un exemple frappant émanant de cette association. Tout le discours est fondé sur la peur, comme le font d’ailleurs les partisans de la vaccination. Voici leur annonce :

” Vite ! Il ne reste plus beaucoup de temps avant le vote officiel de la loi imposant 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons !C’est une question de liberté et de démocratie. Tous les parents et grands-parents de ce pays ont le droit de savoir que :

  • avec 11 nouveaux vaccins obligatoires, on va injecter 25 doses d’aluminium à nos bébés, un métal dangereux pour le cerveau ;
  • dans ces 11 vaccins, il y a le vaccin hépatite B, soupçonné de causer des cas de sclérose en plaque ;

> Alors s’il vous plaît, écoutez et transférez vite cet appel à la mobilisation générale, qui contient des révélations sidérantes sur les vaccins !”

 

 

2 thoughts on “Médecine vaccinale : la pire cause des maladies, un génocide planétaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.