Le football aussi est politique

Alors qu’avec Vikash Dhorasoo, candidat à Paris, un footballeur international prend pour la première fois la tête d’une liste de gauche en France, retour sur une relation « je t’aime moi non plus » fluctuante, de la naissance du mouvement ouvrier footballisé à la critique croissante du sport capitaliste. Lire l’article complet sur Médiapart

Vikash Dhorasoo : « On peut être de gauche et jouer pour Berlusconi »

Un entretien qui nous réconcilierait presque avec le “foot” ! Le gars est en tout cas très sympa, un état d’esprit exemplaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.