La musique, le cinéma, et la politique …

  • L’entretien d’un musicien comme on en entend peu … on y apprend notamment que l’Orphée de Monteverdi, 1er opéra de l’histoire de la musique est une version “virgilienne”, cet auteur (Virgile) en donne une interprétation bien fâcheuse que malheureusement tout le monde reprendra ensuite : dans la la version originale, Eurydice remonte avec Orphée à la lumière, sortant ainsi tous deux des enfers avec l’accord d’Hadès touché au coeur par la musique d’Orphée.

On y apprend aussi beaucoup d’informations intéressantes et de première main sur la Grèce, sur ses mythes, …. et sa situation actuelle, et donc aussi sur l’Europe … ( la conclusion est magnifique : chez les grecs le mal n’existe pas en soi et n’a aucune autonomie, ce n’est qu’un détournement du bien ; j’ajouterai comme l’obscurité n’est que le voile de la lumière …) :

Yorgos Delphis, a la double nationalité Grecque et Française. Il est compositeur, musicologue et pianiste au conservatoire de Paris. Pour les extraits musicaux de l’entretien : le 1er à 21′ / le second à 43’30” (uniquement audio) / le dernier à 54’30” (en vidéo). Possibilité de se procurer le CD “ORPHIKA” sur le site du compositeur.

J’veux du soleil … déjà 20000 spectateurs !

  • Il y a quelque temps nous vous parlions du film “Régénération, le miracle oublié“, d’Alex Ferrini ; aujourd’hui voici un nouveau film de DHR distribution “L’esprit des lieux“, qui nous parle de la transition, “un ensemble d’enjeux vitaux que nous pouvons rendre plus visibles et plus lisibles”

Il y a une bataille des images, une bataille des imaginaires qu’il nous faut mener pour partager l’idée qu’un autre monde est possible, que les utopies sont nécessaires et que les alternatives sont déjà en marche.

… “la liste de Shindler” est également une musique éminemment politique ; ici jouée magnifiquement, et avec beaucoup d’émotion :

Pour le fun, cette version “très yiddish” dans la plus grande synagogue européenne de Budapest ; le son est également magnifique et l’émotion tout aussi forte :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.