Epiceries / vrac, un marché écologique, petit, mais en pleine expansion : La Rochelle, Argentat, Meymac …

Actualisation, novembre 2018 : du vrac, encore et de plus en plus, c’est génial !

22 avril 2018, actualisation

« J’ai convaincu par le goût et par le prix »

Le projet est né de la rencontre de trois hommes : Marc Uhry, alors responsable Europe de la fondation Abbé-Pierre, Cédric Van Styvendael, directeur général d’Est Métropole Habitat, et Boris Tavernier. « En 2003, avec deux amis, on avait monté un bar-restaurant coopératif à Lyon [nommé De l’autre côté du pont], avec la volonté de montrer que l’on peut consommer mieux sans que cela coûte plus cher. Ça fonctionnait très bien mais, très vite, j’ai vu que ça touchait plutôt un public averti, des gens avec des moyens », explique ce dernier.

Tous les trois réfléchissent alors à un projet … lire et voir la suite

17 novembre 2017, actualisation / mise à jour de l’article du 17 août sur les épiceries vracs et bio :

Une épicerie « 100 % vrac et bio » bientôt à Fumel !

Faire des économies, éviter le gaspillage et surtout consommer local, bio et bon, ce sont tous les critères qui seront réunis au « Comptoir Nature » qu’espère pouvoir ouvrir dans les mois à venir, Valérie François.
Installée à Fumel depuis trois ans, Valérie, 31 ans, maman de trois jeunes filles, se lance un double défi : ouvrir une épicerie bio et vrac, en plein cœur du centre-ville de Fumel, zone pourtant sinistrée économiquement.

Nous lui souhaitons un franc succès !

Les épiceries en vrac envahissent les centres-villes

Les épiceries en vrac séduisent les citadins qui veulent consommer mieux et jeter moins.

” De plus en plus d’épiceries en vrac ouvrent à Paris et en Province et proposent une nouvelle manière de faire ses courses de manière plus écologique et plus économique” …

Si l’idée relève d’une certaine idée de l’écologie, pour beaucoup  l’esprit reste celui d’une consommation – qu’elle soit écoresponsable ne change pas beaucoup en dehors du conditionnement, ce qui est quand même déjà en soi un progrès, nous ne le nierons pas ! …

il s’agit cependant pour la plupart de ces magasins plus de dégager de la marge, – donc avant tout de tout faire pour vendre, et ce bien sûr pour pereniser l’entreprise -, que de développer du lien social et des relations humaines harmonieuses où la question monétaire passe au second plan, celle de l’alimentaire étant un prétexte : en clair la finalité reste globalement à dominante économique, ce qui n’est fort heureusement pas le cas de certain-e-s de ces aventurier-e-s du commerce de demain ! (comme par exemple Le Silo à Argentat)

Pas facile d’innover dans ce monde dominé par l’idée de toujours “devoir gagner de l’argent” …

Article d’origine :

Depuis quelques temps, les épiceries en vrac fleurissent un peu partout en France. Alors, il était temps qu’une ville comme La Rochelle puisse enfin se vanter d’avoir la sienne. Adrien et Cyril, âgés de 25 et 27 ans, sont à l’initiative de ce projet qui allie écologie, bien-être et gastronomie. Ensemble, ils ont créé Un Bol d’Air.

… et en Corrèze aussi, ça fonctionne !

Le Silo à Argentat, une épicerie entièrement vrac, doublée d’un bar à thé – café – librairie (neuf, occasion, …), en centre ville, juste en face de l’église 

Un rapport

qualité relationnelle


prix produit 

= exemplaire ! 

Moments musicaux, discussions, échanges autour de l’auto construction et autres thèmes passionants. Connaissant personnellement Valérie et Fabrice, je ne peux que vous recommander d’aller les rencontrer, à l’occasion d’un passage sur la région et bien sûr de vous y approvisionner pour tout ce qui est épicerie sèche … ou simplement de vous arrêter prendre un thé, un café (dont ils ont des variétés excellentes et peu courantes) …

  • PêlMêl à Meymac, une épicerie qui a ouvert en 2016. Superbe magasin, animations et qualité de l’accueil également.

  • A Brive La Gaillarde, dans le réseau de franchisé-e-s Day by Day, une sorte de Biocoop du vrac, ce n’est pas tout à fait le même esprit, mais bon, ça fait avancer les choses … :

 

  • et à Uzerche aussi, je n’ai pas d’info plus précise, mais elle existe au 32 avenue du Général De Gaulle19140 Uzerche – 05 55 97 98 64

4 thoughts on “Epiceries / vrac, un marché écologique, petit, mais en pleine expansion : La Rochelle, Argentat, Meymac …”

  1. Coucou Jean-François !
    Eh beh dis-donc ! Ca y va les lettres d’infos ! Tu veux nous faire croire que les bonnes nouvelles ne manquent pas en ce monde !!?? ^^
    Juste pour signaler une erreur de frappe (tu peux la laisser, elle est rigolote à lire !), entre la photo des pâtes tricolores et celle du Bol d’air, juste au dessus de la ligne ou tu as mis en orange “Le silo”. Tu as un écrit un “malheureusement” prononcé par quelqu’un de très fatigué qui n’arrive plus à articuler..!!
    J’ai appris par Mélany que finalement c’était bon pour la maison qui vous était passée sous le nez, je suis contente pour vous et vous souhaite de belles aventures.
    Je suis en train d’opter pour la mise en place d’une épicerie vrac ambulante, toujours pas de terrain en vue, je dois bouger de ma maison actuelle au printemps… Pof pof pof pof pof ! La vie n’a pas fini d’être turbulente !
    Gros bisous, à bientôt j’espère
    Flore

    1. merci de le commentaire, et j’ai corrigé le malheureusement qui était bien heureusement !
      Finalement tu restes nomade ? Si tu veux te poser un jour à la maison il y a un bon studio attenant bien confortable, ce sera même les premières pièces que nous allons aménager … ce sera prêt pour fin avril !
      Joyeux début de printemps, il est en train de lever, c’est bientôt le 20 !
      Gros bisous également
      Jf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.