Des rendez vous qui comptent

“Nos” lanceurs d’alerte bien connus mettent en place une nouvelle émission d’informations hebdomadaires (la première vidéo “L’info en questions”sur un mode que ne démentirait pas Mika (la seconde vidéo ” le grand RESET”), qui nous annonce aujourd’hui ce qui nous attend(drait) demain en matière d’emploi et de monnaie ... enfin selon les prospectivistes du moment (je ne suis pas sûr que tout cela se passe aussi simplement). Le troisième document contraste avec le précédent (L’université du Nous)... je vous laisse apprécier !

(les émissions sot données par ordre chronologique décroissant, en commençant par la plus récente)

Au programme : La fiabilité des tests rapides et PCR – Le référendum en Suisse – Le procès du Mediator – Les vaccins « contre le COVID19 en cours – Les retombées positives du COVID19.
Au programme : Les débuts de Ema comme lanceuse d’alerte, le « Great Reset » annoncé le 3 juin par Klaus Shwab pour janvier 2021. le référendum suisse contre le projet de loi covid19 qui permettrait au Conseil fédéral suisse d’imposer le vaccin, la fermeture des commerces, le confinement et autres mesures liberticides jusqu’au 31.12.22, l’erreur de Pasteur, Les conflits d’intérêts en médecine, l’inutilité du port du masque et autres sujets d’actualité.

Au programme : Evidence Based Medecine – Tests médicaux – Société zéro cash – Comment endormir les humains pour étouffer toute révolte – Les salaires des PDG de la Pharma – Les programmes d’indemnisation des victimes d’accidents vaccinaux et autres sujets d’actualité

L’émission hebdomadaire “l’Info en Questions” est née d’une demande grandissante d’informations libres et échappant à la censure. Les conflits d’intérêts étant désormais les régisseurs du monde médiatique, une équipe de lanceurs d’alerte s’est mobilisée pour partager ses dernières informations et les questions qu’elles suscitent.

Le Grand RESET

Je ne suis pas vraiment en accord avec tout ce que dit Mika, mais il y a du vrai dans cet avertissement … si on laisse faire ! Par souci “démocratique”, je vous communique quand même son point de vue fondé sur une logique s’incrivant dans la ligne du fonctionnement tel que le monde actuel nous le propose :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est barre-arc-en-ciel-JDD-4.png.

Une autre façon d’envisager l’avenir

L’Université du Nous semble aujourd’hui très clairement associée à cette appellation « la gouvernance partagée ». En effet, elle a largement œuvré à faire « descendre sur terre » ce double mot qui dit tout sans rien en dire !

Il y a 10 ans, quand l’aventure de l’Université du Nous a commencé, le simple terme de gouvernance était tellement connoté que nous devions systématiquement nous en expliquer. En effet, dans les esprits conditionnés par quelques centaines d’années de systèmes pyramidaux, la gouvernance est donc tenue par une personne, au mieux, quelques individus. Ce à quoi, nous précisions qu’une gouvernance est la forme plus ou moins complexe qui structure et régit le fonctionnement organisationnel, social et relationnel des individus d’un système. Autrement dit, ce sont donc les règles qui régissent un groupe ou une organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.