Dans quelle civilisation vivons nous ? Limites et vulnérabilité de nos sociétés : pourquoi ne fait-on rien ?

A en croire le dernier message de Clément Montfort, journaliste web qui réalise « NEXT » sur YouTube,  Il semble que le mouvement de la collapsologie ait le vent en poupe, et pour de très bonnes raisons : même celles et ceux qui ne s’en réclament pas disent la même chose que ses partisans.

Voici un article qui fait un tour d’horizon de quelques points de vue différents sur notre conception du monde, mais qui paraissent aller pourtant dans le même sens, pas forcément celui du meilleur à vivre dans les années qui viennent …

 

Un premier résumé de la situation en bande dessinée illustre l’essentiel de ce qui va suivre :

 

Le premier de ces entretiens avec Arthur Keller est un vrai coup de coeur : il exprime en tout cas une vision des choses très éclairée sur la question, allant à la racine des causes et fondée sur une démarche scientifique (sans se réclamer d’être un scientifique) ; ne se contentant pas d’observer, d’analyser, voire de critiquer, sinon dans une prespective de construction vers un avenir meilleur … autant que se peut. Une invitation à se “bouger les fesses” ! (voir dernier article fin de page)

Arthur Keller est ingénieur en aérospatiale de formation.

Il est aujourd’hui consultant et conférencier sur les questions d’énergie, de climat et de transition écologique. Il a notamment été le coordinateur de la commission environnement au parti Nouvelle Donne, et il est membre du conseil d’administration de l’association Adrastia, qui travaille sur l’anticipation du déclin de la civilisation thermo-industrielle.

Arthur Keller est également auteur et scénariste, et explore comment le storytelling peut être un outil de pédagogie et de mobilisation autour du sujet de la vulnérabilité de nos sociétés, ainsi que des stratégies de résilience.

Nous avons parlé de la question des limites de nos sociétés, de certaines de leurs causes, dont le dogme de l’économie de croissance, et des biais explicatifs de l’inaction.
Nous avons aussi parlé de ce qu’il est possible de faire pour limiter la hauteur de la chute, de l’importance de construire un nouveau monde, et de son projet de série télé sur la thématique de l’effondrement et de la résilience.

  • Audio
  • Durée : 1h05
  • Date :  30 mai 2018
  • Source : Présages

Les 7 sphéres naturelles de notre monde, observées aujourd’hui (lithosphère, cryosphère, hydrosphère, atmosphère, etc. + les deux humaines anthroposphère et biosphère) sont en effondrement ou en passe de l’être de façon irrémédiable. Mettons nos pendules à l’heure et ouvrons les yeux sur la réalité du monde actuel sans catastrophisme, au contraire : Rob Hopkins était un précurseur avec le mouvement des villes et territoires en transition … résilience, résilience, il est plus que temps d’accepter la “réalité” – fût-elle parfois dramatique pour vivre le meilleur !

(retrouvez en bas de pages les entretiens d’Aude Lancelin sur le sujet, plus centré toutefois sur un plan économico-social et politique)

 

 

Ecocide

De Stephan Hawkings – récemment décédé – au président du muséum d’histoire naturelle, en passant la résolution du mystère de l’île de Pâques, de plus en plus d’avis convergent vers cette vision d’un effondrement irrémédiable dans une vision pas vraiment joyeuse qui me semble trop réduite (faussement / excessivement scientifique) ou ne prenant pas en compte les autres univers parralèles auxquels nous pourrions avoir (avons) accès si l’on s’en préoccupait un peu plus ….

 

  • Les 7 Prédictions de Stephen Hawking Sur la Fin du Monde Dans Les 200 Prochaines Années ……. Le scientifique le plus célèbre depuis Albert Einstein, Stephen Hawking, qui est à l’origine de découvertes profondes et inspirantes, a prédit un avenir extrêmement sombre et pessimiste pour la Terre et ses habitants. Voici quelques-unes des prédictions les plus terrifiantes de Hawking sur la façon dont notre monde va s’effondrer et à quel moment. …. à se demander si c’est du lard ou du cochon, ce documentaire est-il vraiment sérieux ?

 

  • plus crédible, un scénario catastrophe du passé : les scientifiques réunis pensent avoir percé les 3 mystères de l’iIe de Pâques, celui de l’origine de son peuple, celui des statues géantes et celui de l’abscence de forêt … une grande leçon pour notre humanité ? .. je vous laisse apprécier !

 

  • en écho à ce qui précède, le fameux livre de Jared Diamond dont le 1er ministre nous rabat des oreilles dans ses interventions sur l’effondrement ….

 

  • Interessant le point de vue de Bruno David, naturaliste, président du Muséum d’histoire naturelle (cliquez sur l’image pour voir/lire le texte)

 

 

 

Et pendant ce temps …

  • un exemple d’action à l’échelle d’un pays “qui se bouge les fesses” :

Les carburants fossiles qui comprennent le charbon, le pétrole et le gaz naturel sont les sources d’énergie les plus utilisées au monde. Leurs conséquences sur l’environnement et sur le changement climatique sont pourtant colossales. C’est pourquoi l’Irlande vient de prendre une décision historique.

 

Le 12 juillet 2018, au Dáil Éireann (la chambre basse du Parlement irlandais), les députés ont voté l’adoption d’un projet de loi sur la fin des investissements dans les énergies fossiles. Plus de 300 millions d’euros d’actifs sont concernés.

 

L’Irlande devient ainsi le premier pays au monde à se défaire complètement des combustibles fossiles après que les politiciens ont voté le retrait de tous les fonds publics dans l’industrie du charbon, du pétrole et du gaz.

Le Parlement irlandais a répondu à l’appel du public pour une prise de position sur cette question et a envoyé un message puissant à la communauté internationale sur la nécessité d’accélérer la sortie des carburants fossiles si l’on veut que les objectifs climatiques mondiaux soient atteints (dixit Éamonn Meehan, directeur exécutif de l’ONG Trócaire, … Voir l’article original)

 

 

Les entretiens libres d’Aude Lancelin sont aussi une bonne façon de se tenir au courant de la situation dans notre pays et dans le monde avec des économistes, sociologues, d’anciens politiques, … en voici quelques uns (tous les entretiens sont du premier semestre 2018) :

  • Bernard Friot, sociologue et économiste, partisan du “salaire à vie” :

 

  • Thomas Porcher, économiste atterré, vient de publier aux éditions Fayard, “Traité d’économie hérétique” un livre d’argumentation contre les thèses économiques dominantes.

 

  • Emmanuel Todd, économiste éclairé

 

  • Marc Endewel : l’ambigu Monsieur Macron

 

  • Philippe Vion Vury, le projet politique de la Silicon Valley

 

  • Jean Ziegler, homme politique, altermondialiste et sociologue suisse. Les dégâts du capitalisme et les solutions pour y remédier.

 

  • Régis Debré,

 

Et si vous souhaitez devenir “socio” pour 5€ par mois, c’est par ici : https://www.lemediatv.fr/connexion/

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.