Un panorama des “pédagogies centrées sur l’élève” … / e2c, les écoles de la deuxième chance

Actualisation avril 2019 :

« La pédagogie Steiner-Waldorf cherche à libérer l’être humain »


Un siècle après sa formulation, le projet pédagogique initié par le penseur autrichien Rudolf Steiner continue de séduire un grand nombre d’individus à travers le monde. Décryptage avec le professeur Loïc Chalmel, maître de conférence en sciences de l’Éducation à l’Université de Haute-Alsace et directeur du LISEC, laboratoire interuniversitaire des sciences de l’éducation et de la communication.

Il y a du tri à faire, mais la plupart de ces références sont intéressantes à (re)découvrir. On peut regretter qu’il y manque celle de Gattegno (Uepd) ou des écoles démocratiques (ici ou voir ci dessous) ou dynamique (ici), toutes deux inspirées de l’école Sudbury, et tant d’autres dont nous sommes souvent fait l’écho dans ces colonnes depuis plusieurs années. Bonne lecture !

Nous avons en effet souvent parlé de ces écoles nouvelles*, voici parmi elle une toute récente présentation de l’école démocratique de Paris, et rassurez vous il n’y pas que celles de la “capitale”, de nombreuses autres écoles ont vu et voient le jour presque chaque jour dans le monde … !

* Parmi tant d’autres, voir ou revoir ces quelques références (il y en a plusieurs par numéros) :

 

 

e2c … (Soyez patient-e, le chargement est un peu long)

Si le dispositif – qui date de 1995 (voir ci dessous) – présente une approche pédagogique “hors système” tout à fait louable, il reste encore ancré à un système économique classique : éduquer, se former pour travailler, travailler, salarié-e-s de tous pays levez vous, “fainéants” s’abstenir !

Les Écoles de la 2e Chance (E2C) sont issues des principes contenus dans le Livre Blanc Enseigner et apprendre – Vers la société cognitive, présenté à l’initiative d’Édith CRESSON (alors Commissaire Européen chargé de la Science, de la Recherche et du Développement et ancien 1er ministre) lors du sommet des Chefs d’État de Madrid de décembre 1995, puis adopté par les Ministres de l’Éducation des États Membres de l’Union Européenne. Le projet de bâtir des Écoles de la 2e Chance était inscrit parmi les cinq objectifs transversaux identifiés par le Livre Blanc, “Lutter contre l’exclusion”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.