Le monde bouge, c’est sûr !

Actualisations mars 2019 : 

La mobilisation contre la prolongation du quatrième mandat du président algérien ne faiblit pas.

Ce mercredi c’était au tour des professeurs du secondaire parfois rejoints par leurs élèves.

-

Depuis l’officialisation du renoncement d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel, beaucoup d’Algériens continuent de prendre la rue. Madjid Messaoudene, conseiller municipal de Saint-Denis, est de passage à Alger. Voici son témoignage depuis la manifestation d’aujourd’hui.

Articles précédents :

« Il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi »

Abdelaziz Bouteflika :  «Il n'y aura pas de cinquième mandat et il n'en a jamais été question pour moi»

Dans un avant-dénouement pour le moins spectaculaire de la crise qui secoue l’Algérie depuis plusieurs semaines, le président Abdelaziz Bouteflika a adressé ce lundi un message -certainement un des plus attendus par les Algériens- à la nation et relayé par les canaux officiels, notamment l’agence APS où il a annoncé sa décision de ne pas briguer un 5e mandat à la magistrature suprême.

Pour mieux comprendre le fond du problème :

Libérer l’Algérie : derrière la mascarade, les enjeux d’une élection


Quelques clefs pour comprendre les enjeux d’un pays marqué par la « décennie noire » des années 1990, qui fit plus de 200 000 morts, à quelques semaines de l’élection présidentielle du 18 avril. Un entretien d’un grand intérêt qui met en lien / parrallèle la politique de circonstance adoptée par le pouvoir en place en Algérie avec celui de la clique macronienne face au gilets jaunes

Le chant de libération algérienne,
Pour une Algérie digne et debout avec ses femmes, ses hommes et ses enfants … :

En complément, voici l’analyse d’un Professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po, Jean-Pierre Filiu. Une voix incontournable pour la compréhension de la scène politique, sociale et culturelle déchirée et déchirante de cette région du monde. Il vient de publier Généraux, gangsters et jihadistes. Histoire de la Contre-Révolution arabe, aux éditions de la Découverte. Et revient ici sur ces gangsters fascinants et repoussants qui dirigent aujourd’hui la Syrie, l’Egypte, l’Algérie, le Yemen… qui a oublié de citer la France et son commanditaire, l’Union européenne !

A propos de gangster, les nôtres ne sont pas mal non plus, la violence est moins visible et pour cause, la stratégie consiste à construire une opacité la plus impénétrable possible sur leurs méfaits, le mot est faible, laissant transparaître juste ce qu’il faut pour que l’on ne s’apercoive pas de l’essentiel, ou trop tard … Juan Branco explique de façon magistrale les tenants et les aboutissants de la situation actuelle et en particulier de la raison du mouvement des gilets jaunes.

L’exposé lui-même dure 1h15, moment des premières questions de l’auditoire ; parmi celles ci, l’avenir du mouvement à 1h39, la violence à 1h48, sur la question du travail, à 2h02, sur l’évolution de conscience des personnes engagées dans le mouvement, à 2h43 … bonne écoute !

Version plus courte et non moins percutante avec cet interview de Juan Branco sur Sud Radio :

Article d’origine :

Enorme manif en Algérie : « Vous avez ruiné le pays et nous savons qui vous êtes »

En complément des analyses très pertinentes sur Le Média (ici un texte, ou ici un entretien), voici ce reportage très lucide et émouvant à la fois sur “Là bas si j’y suis “sur les énormes manifestations dans tout le pays, de quoi faire donner envie aux gilets jaunes tant la mobilisation est significative … imaginez des centaines de milliers de français tous unis dans la rue pour manifester leur détermination à un changement radical de régime et de démocratie.

L’Algérie de Bouteflika

Contraste saississant entre cette photo ci dessus et celles des manifestations :

Aujourd’hui le peuple va libérer l’Algérie

Une vidéo qui résume parfaitement l’état d’esprit de cette grande évolution :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.