Education : passer d’une logique de contrôle à une logique de confiance.

Actualisation février 2019 :

Pas d’emplois du temps, pas de cours, pas de profs… À l’école démocratique Noèsis, à Guignen, au sud de Rennes, les enfants et les adultes décident collectivement du programme quotidien. Ici, chacun est libre d’apprendre ce qu’il souhaite et à son rythme.

Actualisation 16 Janvier 2019 :

Faire des maths en jouant handball ou apprendre l’économie par la cuisine… Depuis 20 ans la Mahatma Gandhi International School révolutionne l’éducation en Inde en proposant une pédagogie alternative. Rassemblant des élèves de tous milieux de la maternelle jusqu’au lycée, la M.G.I.S enregistre des résultats excellents avec des étudiants aujourd’hui à Harvard ou Science Po Paris.

“On voulait créer une école où les enfants ont de la joie dans l’acte d’apprentissage. On s’appuie sur l’expérience, qui est subjective, en passant du concret à l’abstrait et non le contraire, comme dans l’éducation classique.”

Article d’origine :

François Taddei, le savoir éthique

François Taddei a cofondé en 2005 le Centre de recherches interdisciplinaires (Cri), un espace dédié aux nouvelles manières d’apprendre. Cet ingénieur polytechnicien devenu généticien prône une révolution copernicienne de l’apprentissage, qui aurait pour nouveaux piliers la transdisciplinarité, la coopération et l’éthique. Lire l’interview

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.