Des bonnes nouvelles, ça fait du bien !

Voici quelques infos sympas que nous transmet “Changer de cap” das sa lettre mensuelle

Le parti d’Evo Morales reprend le pouvoir en Bolivie

Bolivia's leftist presidential candidate Luis Arce (C), of the Movement for Socialism party, celebrates with running mate David Choquehuanca (R) early on October 19, 2020, in La Paz, Bolivia. - Bolivian presidential candidate Luis Arce, the leftist heir to former leader Evo Morales, appeared headed to a first-round election victory on October 18, 2020 with 52.4 percent of the vote, according to an authoritative exit poll from TV station Unitel. (Photo by RONALDO SCHEMIDT / AFP)

Il y a un an, un coup d’État manipulé avait obligé Evo Morales à partir en exil, avec de nombreuses violences dans les mois qui ont suivi. Si le résultat définitif n’est pas encore connu, la victoire de Luis Arce, candidat du mouvement vers le socialisme ne fait aucun doute avec 52 % des voix contre 30 % à son adversaire.

C’est la forte participation, notamment celle des populations andines et du peuple des villes, qui a permis cette victoire, qui est d’abord victoire de la démocratie.

Rappelons que lors de la période précédente le gouvernement d’Evo Morales avait réussi à faire chuter le pourcentage de pauvres de 48 à 13 % dans les villes et de 80 à 55 % dans les campagnes.

Evo Morales a salué la victoire de son dauphin, a remercié le peuple bolivien. « Nous avons passé un cap important, nous avons récupéré la démocratie et l’espoir ». Mais beaucoup reste encore à faire. Voir ici l’article de La Croix

Retour sur une grande victoire écologique : le sauvetage de Serre de la Fare

Dans une BD « L’eau vive — Un grand combat écologique aux sources de la Loire », Alain Bujak et Damien Roudeau racontent comment de simples citoyens ont fait face aux grands lobbies et à la puissance politique et publique pour préserver la Serre de la Fare site naturel, dans la vallée de la Haute-Loire.

Alain Bujak est allé à la rencontre des hommes et des femmes qui ont combattu ce projet de construction mais surtout qui ont su proposer d’autres solutions capables de se protéger des crues du fleuve tout en préservant cet espace naturel et ces paysages exceptionnels au sein de l’association Loire Vivante.

Voir ici la présentation et  l’article de Reporterre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.