Chansons à texte, des chansons dans l’air du temps

Actualisation 14 août 2020 :

Valentin VANDER a réuni 45 musicien.nes et chanteur.ses depuis leur lieu de confinement pour interpréter cette sublime chanson immortalisée par Bourvil en 1963.  Les enregistrements audios et vidéos ont été effectués avec les moyens du bord, et le tout a été réalisé de façon intégralement bénévole en soutien aux victimes de la pandémie de Covid-19. 

Et un p’tit coup de nostalgie avec ses merveilleuses chansons de Serge Reggiani :

Actualisation fin juin 2020 :

Les années soixante et soixante dix ont vu se produire des artistes chanteurs et musiciens qui osaient/pouvaient dire ce qu’il y avait à dire sans être inquiétés. De Ferré à Ferrat en passant par Mouloudji, Reggiani, Moustaki, Brel ou Brassens, l’époque leur a permis de s’exprimer comme il l’entendait, et le public suivait. Parmi eux il y en un qui a “dit la vérité” sans se faire exécuter, il s’agit bien sûr de Guy Béard que nous retrouvons ici dans cette chanson qui n’a pas vraiment pris de rides ; vous pourrez dans la foulée retouver sur You Tube le grand chambardement et quelques autres de ces 400 chansons en 60 ans de scène. Guy Béard nous a quitté à 85 ans

1968 Guy Béard est déja connu (il avait démaré sa carrière en 1954)

Les adieux de Guy Béart, à l’Olympia, à 84 ans en 2015

Article d’origine

Deux chansons qui nous invitent à prendre le large de nos habitudes confortables … et surtout ne vous réveillez pas !

1/ La Cathédrale, une chanson inédite du grand Jacques

2/ La révolution permanente, plus que jamais d’actualité : l’original

A découvrir la version de la compagnie “Jolie Môme”

Ecouter “Sans la nommer” en vidéo-spectacle dans la rue, allez à la 42ème minute de la vidéo ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.