Après le 16 mars, une motivation renouvelée pour un vrai changement de société

Nous ne sommes qu’au début de la construction d’un nouveau modèle de société ; quand on veut dynamiser une terre ou de l’eau, ça commence toujours pas un chaos, un chaos voulu, dont les débordements sont à la mesure du chaos antérieur (actuel) déguisé sous un politiquement correct qui aboutit à toutes sortes de violence, celle de la négation de l’humain, de l’être et de l’individu, celles du règne de la peur, de la prédation et de la loi du plus fort. Ecoutez ces hommes et ces femmes pas seulement en colère, écoutez leurs émotions, leurs intelligences, leurs témoignages, leurs analyses :


Virginie Cresci de son côté a épousé la géographie du « Paris en colère », samedi dernier. Elle était sur les Champs Elysées, mais aussi place de la Madeleine à la marche des solidarités contre les violences d’Etat et violences policières. Puis elle a rejoint la marche du siècle, marche pour le climat. Elle a entre autres François Boulo, Jérôme Rodrigues, Youcef Brakni, Gael Quirante, et les Pinel en lutte. Elle nous fait le bilan de cette journée qui a obligé Emmanuel Macron à interrompre son séjour au ski.
  • La déclaration de Aude Lancelin :
    STOP À LA DÉMOCRATURE EN MARCHE

Interdictions de manifester, marquage des manifestants avec des produits chimiques, drones de surveillance, unités mobiles anti-casseurs… Le virage autoritaire de la Macronie est désormais parfaitement assumé par Edouard Philippe. Et nous ne nous laisserons pas faire.
  • Au delà de cette journée du 16 mars qui marque un tournant indiscutable dans l’évolution des divers mouvements, il y a plusieurs façons de considérer les choses, et en particlulier de façon constructive avec celle d’Etienne Chouard :
  • Pour mémoire, la conférence d’Etienne avec Priscillia Ludovski à Castres en février dernier :

Stratégies à venir pour le mouvement : grand débat sur Médiapart


50 maires rendent le portrait de Macron ! A voir sur le site des gilets jaunes de la Corrèze

Les gilets jaunes, c’est une claque dans un système qui ne se perçoit pas comme système d’aliénation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.