Vie de l’association

Origine, évolution et actualité de l’association

(Actualisation avril 2018)

 2018

 2ème trimestre

 Prochaine assemblée générale le samedi 5 mai à 14h30 au nouveau lieu : Les Renaudets 19230 Champagnac la prune.  Pour mieux vous accueillir, merci de prévenir de votre venue quelques jours avant. 

  • Avril : eh bien oui, ça y est le déménagement est fait, nous aménageons peu à peu de façon à ce que nous puissions vous recevoir dans les meilleures confitions possibles, que ce soit pour un ressourcement d’une journée, d’une semaine ou plus. Nous discuterons de tout ça à la prochaine assemblée générale de début mai, probablement le samedi 5 en début d’après midi, à confirmer ! N’hésitez pas à vous signaler pour devenir membre actif.ve, nous avons besoin d’élargir le champ des possibles ! Nouveau numéro de téléphone : 05 87 01 13 68
1er trimestre 
  • La prospection finit par aboutir : nous trouvons et achetons à Champagnac la Prune (19 320), au lieu dit Les Renaudets , une maison à habiter tout de suite sur 6000m2 de terrain en bordure de forêt, arboré, jardin cloturé, grand garage et le tout à 500m d’altitude comme nous le souhaitions. A 20 minutes d’Argentat et de Tulle, Beaulieu sur Dordogne et Brive-la-Gaillarde étant un peu plus loin à 45 minutes. Déménagement – emménagement prévu en avril !
  • Parrallèlement nous menons plusieurs démarches pour avancer sur la nouvelle orientation du projet vers l’accueil / accompagnement de migrant-e-s. Maryse tout en poursuivant sa formation à Besançon pour la dernière année de son cursus (pédagogie Gattegno), envisage une formation universitaire par correspondance, spécialement destinée à l’apprentissage du français pour les migrant-e-s (FL2I)
  • JF quant à lui poursuit l’accompagnement de vie, seconde Maryse dans ses projets d’installation, assure la diffusion des infoslettres (165 abonné-e-s à ce jour) et le développement de l’association de façon à augmenter le nombre de nouveaux membres actifs-adhérent-e-s. A noter en particulier dans ce sens les relations avec le site collectif Citoylien, plate forme en ligne fédérant des associations, particuliers et institutionnels autour de 3 axes : écologie, solidarité et droits de l’être humain
  • L’assemblée générale 2018 se fera dans le nouveau lieu au premiers jours de mai, en espérant plus d’adhérent-e-s !

 

2017

 4ème trimestre 
  • Lancement en novembre d’une campagne “appel à participation” dans le but d’augmenter le nombre de membres, si possibles d’adhérent-e-s. Peu de retours encore, mais suffisamment positifs et encourageants pour la poursuite du projet.
  • Les prospections se poursuivent activement pour trouver “le lieu” qui pourrait correspondre à nos souhaits, la priorité restant pour nous d’en trouver un au plus tôt car c’est à partir de là que nous pourrons développer le projet dans ses nouvelles dimensions, notamment en regard de l’accompagnement de “migrant-e-s”.

Dans ce sens, Maryse qui a commencé à accompagner deux personnes thaïlandaises depuis cet automne 2017, peaufine ses propositions d’intervention, tout en poursuivant son cursus de formation pédagogique. Je l’accompagne dans la rédaction des dossiers de demande de subventions (notamment un en cours actuellement pour le suivi des bénéficiaires du RSA en difficulté dans l’expression orale et écrite du français).

Sinon, parrallèlement à ma reprise ponctuelle d’activité professionnelle jusqu’en début 2018 (accompagnement de porteur-e-s de projets / créateur-e-s d’entreprise), je reste disponible pour les accompagnements de vie “accompagner la richesse humaine

  • Côté jardin, après les dernières récoltes de la fin d’été et de l’automne nous avons fait au mieux pour préparer l’an prochain (amendements), même si nous ne devions plus être là quand même !
  • Côté administratif, le compte bancaire a été (enfin*) ouvert à la Banque postale. (*il aura fallu pas moins de 3 mois pour y arriver !). 
3ème trimestre 

L’association est en phase de réactivation progressive de ses activités, en lien avec un dispositif local d’accompagnement.

  • La dernière version des statuts indiquant notamment le changement d’adresse a été validée par la préfecture de Corrèze qui l’a notifié le 14 juillet (c’est un hasard !).
  • Un compte en banque à la banque postale est en cours de réouverture. Il permettra de recevoir les cotisations, participations et autres soutiens des membres ou sympathisants de notre démarche.
  • Une campagne d’adhésion est prévue dans ce sens dès l’ouverture du compte fin septembre de façon à donner une assise plus crédible auprès de partenaires  ou autres donneurs d’ordres (autorités / collectivités territoriales /organismes / sociétés ou entreprises)
  • Démarrage de l’activité de Maryse en tant que médiatrice pédagogique au sein de l’association, et poursuite de l’accompagnent de vie avec Jean François, les deux en participation libre  > voir + d’explications dans la page Accueil : Apprendre – S’orienter- Evoluer
2ème trimestre 

Comme prévu le nouveau et 3ème jardin depuis notre départ de Bretagne voit le jour : en témoignent les photos communiquées dans un premier temps dans les infos-lettres de bonnes nouvelles. Celles-ci se poursuivent à un rythme soutenu avec la nouvelle présentation du site transformé en blog et devenu la principale activité de l’association portée essentiellement par JF.

Le 5 mai a eu lieu l’assemblée générale qui a pris acte du départ de Maryse, du bureau et du conseil, en vue de la mise en place de sa nouvelle activité pédagogique et en perspective d’une éventuelle embauche par l’association en 2018. (voir compte rendu complet ci-joint en PDF). Le premier trimestre sera donc ainsi principalement consacré à « faire du bois de chauffe », pour l’année en cours, et en prévision des années suivantes.

1er trimestre 

Maryse poursuit ses formations en pédagogie sur Besançon, suivie également par plusieurs partenaires pour l’aider à développer son projet dans la région.

L’aménagement de notre liogis réserve quelques surprises : maison/appartement vide sur 4 étages et sans placard, surtout pour ce qui est du chauffage en raison d’une absence totale d’isolation. tempérture moyenne : 12°. Fort heureusement le voisinage sera d’une grande aide et générosité.

Le premier trimestre sera donc ainsi principalement consacré à « faire du bois de chauffe », pour l’année en cours, et en prévision des années suivantes.

JFM pensent toutefois que si la région choisie est cette fois la bonne, il apparaît évident que l’activité ne pourra redémarrer ici dans ce bâtiment … en attendant, on pense aussi à redémarrer un jardin.

 

 

2016

1er trimestre :

JFM poursuivent leur installation dans la maison qu’ils louent, sur le site où l’association a son nouveau siège / Mise en place et suivi des perspectives de développement détaillées dans l’AG n°4 / 2016

Marie Claire (MC) arrive sur le lieu en janvier, logeant provisoirement dans une chambre de woofer, et prépare l’emplacement / montage d’une yourte pour habiter sur place.

De nouveaux statuts sont déposés en sous-préfecture de la Dordogne (changement d’adresse et arrivée de MC).

2ème trimestre :

Fin avril, Marie Claire décide de ne pas rester sur le lieu ; en raison des relations difficiles avec le « propriétaire Wolfgang », et par ailleurs d’un projet d’activité pédagogique en lien avec sa formation la ramenant vers le Lot et Garonne.

Poursuivant leur investissement dans l’amélioration des conditions d’accueil de la maison louée et du jardin potager attenant, JFM comprennent toutefois que le projet ne pourra pas se réaliser comme prévu sur ce lieu, … et se retrouvent à nouveau seuls à poursuivre l’aventure « Abondance », Wolfgang manifestant un total désintérêt pour ce projet, accentué par le départ de Marie Claire.

Il est alors décidé de ne pas donner suite à la réouverture du compte NEF

… tandis que début mai nous recevons l’avis favorable de la sous-préfecture qui prend acte des changements statutaires (changement d’adresse, précisions sur l’objet et dans les modalités de fonctionnement + règlement intérieur), JFM se préparent à revoir le contenu du projet, notamment par le biais du développement de la nouvelle activité pédagogique de Maryse … au même moment, ils reçoivent par mail (!) une injonction à quitter les lieux pour le mois d’août !

JFM accusent puis accueillent le coup, voyant là une opportunité de remettre en question leur vision du projet, voire de la notion de projet elle-même … et repartent en prospection pour de nouveaux horizons.

3ème trimestre 

Après un été très chaud et de nombreuses visites d’amis et famille sur le lieu, JFM poursuivent leur prospection rendue difficile du fait de leur budget limité. La priorité est donnée au logement, mettant ainsi l’asso et le projet Abondance de nouveau en veille

4ème trimestre

C’est en novembre que finalement JFM trouvent à se loger grâce à une mairie dans un département voisin … à quelque 2h30 de route quand même, ce qui ne va pas faciliter les choses pour un déménagement qui s’avère important du fait de tout le matériel de l’association pour recevoir du public, sans compter tout ce qui a été réalisé sur place (jardin, terrasse, aménagement arrivée maison, etc.) : heureusement de nombreux ami-e-s viendront les aider à charger – décharger les 60 m3 ; un grand merci encore à toutes et à tous !

 

 

2015

1er trimestre :

2 nouveaux séjours en janvier-février dans cette région de moyenne montagne qui conviendrait bien à tout le monde (Céret, Amélie-les-bains,  St Laurent de Cerdans…), dans l’optique d’y trouver un logement … séjours qui n’aboutiront pas en dépit de nouvelles belles rencontres.

Ludwig parti dès le début mars en woofing sur Corsavy y trouve son petit paradis … et se retire du projet ! …

Printemps :

Maryse et Jean François ne baissent pas les bras, continuent rencontres et relations, bien décidés à rester dans cette dynamique d’« Abondance » qui les portent toujours autant.

Marie Claire, rencontrée l’an dernier, est prête à rejoindre l’association. Ses compétences pratiques en permaculture, animations nature et gestion protection des écosystèmes naturels, viendraient merveilleusement compléter celles de JFM.

Eté-automne 2015 :

Lors d’un 2ème passage dans un écolieu possible en Dordogne à Fanlac (Domaine du Sablou), des amis bretons nous donnent un nom, une adresse, un numéro de téléphone : c’est là que nous irons à plusieurs reprise pour apprivoiser le lieu et faire plus ample connaissance avec son propriétaire qui se révèle prêt à nous accueillir avec notre projet … et nous nous installons à La Lombarde Ouest le 24 octobre.

Marie Claire de son côté confirme sa motivation à venir nous accompagner dans le projet sur ce lieu et s’engage dans une formation pédagogique (biocentrique).

 

2014

JFM initient les contacts et nouent de nombreux liens dans le Lot et Garonne et alentours, créant un nouveau réseau d’amis et relations, en permaculture tout particulièrement et auprès de diverses associations locales (Colibri, Alternatiba, Au fil des Séounes, Agir pour le vivant, etc.).

Malgré de riches et belles rencontres, un suivi par un DLA,  et près d’une quarantaine de visites de lieux, l’année ne permet pas de trouver la terre promise !

Le projet continue d’évoluer : Ludwig à qui est dévolu un rôle majeur, vu sa position de « chef de projet » du jardin, souhaite en effet aller plus au sud dans un climat favorable à la culture de fruitiers, notamment des agrumes. Jean François, Maryse et Ludwig démarrent ainsi tous les trois en décembre une nouvelle prospection qui les mènent dans un premier temps dans l’Aude, avec de très belles rencontres, mais aussi l’envie de pousser plus loin vers les Pyrénées Orientales, plus au soleil ; ils font une première approche via la vallée de Prades et une première incursion sur le (haut) Vallespir qui semble l’endroit le plus approprié.

 

2013

Tandis que l’association commençait à trouver un premier rythme de croisière durant cette année 2013 (voir un article de Ouest France  de septembre 2013), elle va se trouver dans l’obligation de déménager fin 2013 en raison d’un propriétaire peu scrupuleux qui ne tient pas ses engagements.Après une première prospection en commun avec Ludwig, JFM déménagent fin novembre dans un gîte à l’année en Lot et Garonne à Ste Colombe de Villeneuve ; Ludwig ne les rejoindra qu’en janvier : c’est le début d’une longue aventure qui commence par la prospection d’un terrain adéquat qui puisse permettre de reprendre l’activité.  

Thomas quant à lui est arrivé sur Paris pour y développer de nouvelles activités, tout en restant fidèle à l’association.

 

2012

L’association « Jardin d’Eden, au cœur de l’être », est une Association loi 1901 déclarée en préfecture du Morbihan.

Elle a été créée le 28 novembre 2012 avec 2 membres fondateurs, Jean François Bousquet* comme président et Maryse Brillant* comme trésorière (*alias JFM dans le texte). Ils seront rejoints en fin d’année par un juriste Thomas Journel, et l’année suivante par un jardinier permaculteur, Ludwig Duthuillé.

L’inscription au journal officiel date du 17 décembre 2012.

Son but initial est la « Diffusion et organisation de stages, formations, ateliers, cours et conférences dans le domaine du Mieux Être », notamment au travers de la création d’un jardin en permaculture comme en témoigne le 1er jardin en Bretagne