Musique de chambre, comme on l’aime !

Un concert de musique de chambre aux sonorités très contrastées :

  • Sous ses apparences souvent austères, Joseph Haynd avait décidemment une sacrée Joie intérieure pour écrire de tels chefs d’oeuvre : l’interprétation d’un concerto pour piano et cordes par l’orchestre de chambre de la baltique en révèle ici toute la beauté (jusqu’à la 18ème minute)
  • Contraste saisissant avec la seconde pièce contemportaine de Giya Kancheli nous transporte dans un univers musical inhabituel à nos oreilles (trop) formées à l’écriture classique ; pas question de strass et de fioriture , place à la sensibilité et l’expression d’une grande profondeur … et ça surprend parfois ! (18-45′)
  • le concerto pour violon, piano  et cordes de Félix Mendelsohnn nous ramène à des sonorités plus légères et agréables, Khatia Buniatishvili avec sa soeur en “tourne page” ! (46 minutes à la fin) :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.