Maisons de rêve …. et clin d’oeil breton : à brest on en voit de toutes les couleurs !

Cette femme construit d’incroyables maisons durables en bambou

Laura Hardy a grandi à Bali,  une île d’Indonésie située entre les îles de Java et de Lombok. Elle a fini par partir pour prendre un travail avec Donna Karan à New York, dans la conception de maisons élégantes dans la forêt tropicale. Mais même avec un travail de rêve, elle n’a pas réussi à oublier Bali. Lire la suite …

 

En Colombie, le village de Villa de Leyva est connu pour une singularité architecturale qui attire de nombreux visiteurs : la Casa Terracota, la maison troglodyte en terre cuite d’Octavio Mendoza, un architecte à l’imagination débordante passionné de poterie. Découvrez sa maison de terre.

 

 

Histoire de redonner des couleurs à leur ville, les élus de Brest ont décidé d’accompagner financièrement les propriétaires prêts à colorer leurs façades. Et ça marche.

Les propriétaires volontaires ont droit à 700€ de la part de la ville pour financer la mise en couleur de leur maison (qu’ils fassent appel à une entreprise ou qu’ils se chargent eux-mêmes des travaux). Et cette subvention double s’il s’agit d’un immeuble comprenant au minimum deux logements (source : Le Télégramme).

Mieux : si deux propriétaires voisins font une demande de subvention conjointe, ils touchent chacun 100€ supplémentaires. Objectif : encourager la concertation, favoriser un effet de contagion et limiter les coûts (pose d’un échafaudage plutôt que deux par exemple.)

Seul impératif : que les couleurs soient vives. C’est aux propriétaires de choisir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *