Liberté d’expression, liberté de paroles, lanceurs d’alertes …

Actualisation du 10 février 2018 : Les lanceurs d’alertes au cinéma, films de consolations ?
En complément de l’article sur “des infos différentes” et dans la ligne de nos voeux d’ETRE LIBRE,  quelques repères sur la liberté d’expression.
Katharine Graham dirigeait le Washington Post. Malgré ses intérêts personnels économiques, politiques, elle défendit sa rédaction quand celle-ci publia l’affaire du Watergate, mais aussi auparavant les Pentagon Papers. C’est à elle que Steven Spielberg consacre son dernier film, The Post. L’occasion pour Gérard Mordillat de revenir sur ces lanceurs d’alerte qui sont devenus un genre cinématographique : le film de consolation.

 

Quand les médias libres se mettent au charbon !

... ... ...

illustration de l'article

Et voilà le travail !

Le travail aujourd’hui, vu et analysé par les MEDIAS LIBRES :
Le tiers secteur médiatique – canards déchaînés, radios libres, télés pas très cathodiques et pirates du web – a décidé de jouer les vigies citoyennes. D’où ce site internet, réalisé par la Coordination permanente des médias libres.
J’ai découvert cette info dans le journal ci dessous :
La Trousse Corrézienne
La présentation vidéo est sympa, comme ils le disent, drôle et frais, un peu déjanté – c’est voulu ! – (sûrement pas du goût de tout le monde, mais c’est normal, on ne plait pas à tout le monde !). en tout cas une chose est sûre : les articles papiers sont d’une grande qualité d’écriture littéraire, avec beaucoup de poésie et d’humour, une analyse politique intelligente (bien rare dans un journal de ce niveau d’information), bien au-dessus des scribouillis,  lieux communs ou autres chats écrasés des grands médias … à découvrir (surtout la version papier, je vous recommande) !

 

Cet été nous avons appris brutalement la suppression de subventions pour la formation Reporter Citoyen et la fin des emplois aidés. Ces mesures qui frappent des centaines d’associations mettent LTL en danger de mort ! Nous avons besoin de 40 000 euros pour payer notre loyer et être à l’abri pour un an. Nous voulons continuer à vous informer et à former aux métiers du journalisme autrement. LaTéléLibre c’est un regard qui n’est ni mainstream ni extrême, mais nuancé et complexe. C’est pas très à la mode, mais c’est ça qui est bien. … lire et voir la suite


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.