Langue française : l’écriture inclusive

Actualisation du 10 février 2018 : 

Le projet de loi de Mauril pour rendre neutre le genre du « O Canada » (humne national) a été adopté en troisième lecture au Sénat ce soir – un autre pas vers l’égalité des sexes a été franchi. (Justin Trudeau)

Ainsi, les Canadiens ne devront plus chanter « in all thy sons command » (« un véritable amour de la patrie anime tous tes fils ») mais « in all of us command » (« un véritable amour de la patrie nous anime tous »). Deux mots seulement sont modifiés, mais toute la symbolique est là : le « nous » permet désormais d’englober femmes et hommes et de ne plus être discriminatoire.

Franchement, même si je ne suis pas fan des hymnes nationaux, et loin de là …si l’écriture inclusive s’accompagne d’une réelle prise de conscience de cette notion d’égalité homme-femme (sans la confondre avec identité) et qu’elle contribue à faire avancer les choses, alors ce changement peut avoir du sens, sinon …

 

 

Actualisation de Janvier 2018  : pour celles et ceux à qui l’écriture inclusive ne donne pas des boutons, voici le manuel qui facilitera le passage de l’ancien au nouveau paradigme :

 

pour les plus convaincu-e-s, il y a ceci :

 

 

Fin octobre 2017, complément d’info sur le sujet de l’écriture inclusive avec un excellent débat public sur TV5monde (2 parties)  : Pour ou contre l’écriture inclusive ?

Première partie :

Deuxième partie :

L’article d’origine,

A tous·tes les abonné·e·s …

Je ne suis pas plus féministe que l’inverse, cela ne m’empêche nullement de promouvoir cette écriture que je pratique depuis longtemps – en utilisant le tiret du 6 (et non le point Alt + 250 que je découvre aujourd’hui) – et sans savoir que cela s’appelait l’écriture inclusive  !…

Chacun·e y arriver, promis !

La vidéo complémentaire de présentation de l’écriture inclusive (pour la dictée proprement dite aller à la 39ème minute) :

Et pour aller plus loin, voici le site :

Faites progresser l’égalité femmes · hommes par votre manière d’écrire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *