La santé mise à mal, des voix s’élèvent : autisme, personnes âgées … mais des solutions existent

17 janvier 2018, actualisation, deux compléments :   un dessin et une chanson qui ne manquent pas d’idée et d’humour pour sensibiliser/dénoncer l’addiction aux écrans :

Pourquoi les écrans nous rendraient-ils malheureux-ses ?

 

Face à un écran, toutes les activités ne se valent pas. Si certaines applications rendent malheureux-se, d’autres non. Mais, dans tous les cas, il faut savoir dire stop.

Vidéo France info …, ça peut parler à certain-e-s

 

 

 

Soprano – Mon précieux…smartphone et compagnie

Un clip qui ne manque pas d’humour et de bon sens

 

 

 

Dans la continuité de l’article sur les dangers de la généralisation / addiction au numérique en France et dans le monde, en voici un témoignage très concret : avec une collègue,  Anne-Lise Ducandamédecin de PMI (Protection maternelle et infantile) à Viry-Châtillon (Essonne) a secoué la Toile avec une vidéo sur les dangers des écrans sur les enfants de moins de quatre ans.

Accros aux écrans, les enfants ne pratiquent pas assez d'activité physique, ce qui peut avoir des conséquences sur leur santé.

Ecrans et troubles autistiques chez les enfants :

Quels sont les vrais risques ?

  • Une médecin de PMI en Essonne assure qu’elle voit de plus en plus d’enfants qui ne répondent pas à leur prénom et vivent dans leur bulle quand ils sont exposés à six heures d’écrans par jour
  • Grâce à sa vidéo sur YouTube qui a fait le tour du Web, des familles comme des professionnels sont sensibilisés à ce risque
  • Mais certains spécialistes critiquent et nuancent cette alerte,
  • … pas étonnant, toute vérité n’est pas recevable par les professionnel-le-s de la politique en charge de santé publique qui font comme si leurs intérêts et préoccupations étaient tourné-e-s plus vers leur porte monnaie que vers la santé des enfants … en tout cas, bonne nouvelle, le plaidoyer est parfaitement mené de main de maître par cette médecin comme on voudrait en voir plus souvent :

 

Alors évidemment la première chose à faire est d’informer les parents qu’il est possible (je n’ai pas dit facile) de faire autrement que de subir la fatalité de l’invasion du numérique (jusque dans les écoles !), fatalité qui n’existe que si on veut bien lui donner corps.

Parmi les solutions visant à rectifier, puis améliorer les dégâts causés par ce j’appelle “l’écrantinite”, il y a celle que propose la brain gym (un des outils pratiqués par Maryse dans le cadre des apprentissages de base, voir annexe 1, “En gestion du stress – Brain gym). Pour avoir plus d’infos sur cette approche, voici un excellent site canadien dont le lien nous a été communiqué récemment par une de nos abonné-e-s formatrice experte en la matière, site dont est extraite la vidéo de Anne-Lise Ducanda que vous venez de voir ci-dessus)Voici le site canadien en question,  où vous trouverez entre autre une vidéo de présentation des formations pour adultes :

Entraine tes neurones ! 

 

 

Le soin, c’est de l’humain, pas du chiffre 

Pour la première fois, salariés, syndicats et directeurs des maisons de retraite manifestent unitairement le 30 janvier 2018 pour dénoncer la prise en charge des personnes âgées en France, et  « l’insoutenable mépris de l’État » face à un dispositif proche de la rupture, aussi bien dans les Ehpad privés que publics.

Tant mieux si tout le monde s’y met, l’état se désengageant de tout, pire laissant pourrir les situations pour qu’elles se dégradent et profitent ainsi à…, ah mais ne faudrait-il pas poser la question aux actionnaires des maisons de retraite privées s’ils font vraiment le nécessaire pour que “le soin soit de l’humain et non pas du chiffre” … il n’y a peut être pas que l’état en cause dans cette affaire, à moins que certains professionnel-e-s de la politique n’aient quelques connivences avec les actionnaires en question … mais bon je me trompe sûrement, n’est ce pas ?

 

 

Osons causer” en rajoute avec sa verve habituelle dénoncant “cette honte pour la France” …

 

 

Et une pétition circule :

Dignité des personnes âgées, des moyens pour nos EHPAD !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.