La gestion de l’eau privatisée par l’ouverture à la concurrence

13 avril 2018, actualisation :

Ile-de-France : le public reprend la main sur Veolia

La Cour administrative d’appel de Paris a suspendu le contrat que le Siiap avait passé avec Veolia – ERIC PIERMONT / AFP :

Coup de tonnerre dans le monde de la gestion de l’eau. A la suite de la suspension par la justice du contrat le liant à Veolia, Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne opte pour une mise en régie de l’usine de Valenton. Dès le 1er avril, une régie publique opérera l’équipement. Et bien que nous soyions dans l’eau, non, ce n’est pas un poisson d’avril !

 

 

Scandale de la privatisation des barrages : une retenue sur le bon sens

Le gouvernement a annoncé la privatisation des 150 plus grands barrages hydrauliques de France.

Cela fait plus de 10 ans que la Commission européenne fait pression sur Paris pour en finir avec la gestion publique du secteur hydroélectrique, sans succès.

Avec Macron, c’est chose faite. Cette décision est pourtant lourde de conséquences, tant pour la bonne gestion du réseau électrique national et la facture du consommateur que pour la sécurité du territoire.

 

Tout ce que l’on puisse espérer est que les personnes travaillant dans le secteur se joignent à la mobilisation générale lancée par les cheminots le 22mars, et pourquoi pas les usager.e.s qui sommes à quelques très rares exceptions près toutes et tous concerné.e.s  … à quand “mai 18 !”

 

 

et à propos de gestion de l’eau, je vous invite à regarder l’excellente enquête-émission d’Elise Lucet dans “Cash investigation”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *