Humanum, une économie vers le nouveau monde / l’ESS, revue de détail

Eh bien voilà une belle initiative : du nouveau dans l’espace économique, merci Philippe pour l’info

L’Association Humanum développe son action autour de trois axes :

  1. l’information du public sur les fragilités structurelles du système économique (  crise énergétique structurelle, crise financière, … )
  2. la promotion de démarches proactives et de méthodologies fondamentales pour développer graduellement une capacité de gestion des situations de crise
  3. l’accès à un site gratuit d’annonces pour développer, partager ou trouver un lieu d’hébergement en zone rurale en période de crise majeure.

 

 

L’Economie Sociale et Solidaire (ESS) : la fin du modèle start up ?

 L’ESS est une alternative économique aux systèmes actuels, et se développe particulièrement bien en France, notamment grâce aux nouvelles technologies.

Mais les critiques qu’elle essuie sont le signe que le modèle est encore perfectible. (voir l’article ci contre). Novembre, une occasion rêvée de le faire  (ci dessous) :

Novembre : + de 2000 évènements pour découvrir une économie qui a du sens !

 

 

Le but du management, c’est la cessation du management

Via petbucket.com

” … le manager doit travailler pour évoluer de la position de celui qui dit ce qu’il faut faire, du sachant en quelque sorte, à la position de l’aidant, de celui qui demande aux hommes et aux femmes qu’il dirige : « Qu’est-ce que je peux faire pour vous aider ? » Ce changement profond de la posture managériale, ce que j’appelle la cessation du management, n’est possible qu’à la condition que les personnes de l’équipe s’autorisent d’elles-mêmes. Qu’elles assument leurs responsabilités, possèdent une sensibilité très haute de l’altérité — de ce que sont les autres, de leurs relations à eux — et de l’intérêt général….”

Interessant n’est ce pas comme point de vue ? A suivre de près … éventuellement à mettre en pratique, car celle ci viendra au moins autant des “salarié-e-s” que des “dirigeant-e-s” …

 

“Numéro Une”

Antithèse de l’ESS, nous avons aussi ce genre de (contre) proposition qui nous est donnée par ce tout récent film qui traite de la question de l’accès des femmes aux fonctions les plus hautes dans l’entreprise. Le film aurait pu s’intituler “la dernière marche” …

On peut regretter que la qualité indéniable du film tant par ses acteurs que par le scénario, n’aborde pas la question de la pertinence de cette soif de pouvoir, mais ce n’était pas le sujet !  : homme ou femme, bien sûr qu’il n’y a aucune raison pour qu’il y ait une discrimination, mais pour les unes comme pour les autres, à quoi bon ? Voir la bande annonce du film :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.