Ho’oponopono … oui vous avez bien lu, et c’est suprenant d’efficacité !

Un approche chamanique d’une grande efficacité … normal, quand on laisse la vie agir en soi il ne peut arriver que du bon …

Capture d’écran 2015-08-29 à 16.33.03Ho’oponopono n’est pas de satisfaire nos besoins, nos désirs, nos souhaits ou encore nos rêves, car tout cela vient de l’ego. Souhaiter la richesse, le bonheur, l’abondance est du domaine du mental ou de l’ego.

Avec Ho’oponopono nous sommes sans attente c’est pourquoi nous ne désirons ni ne cherchons à obtenir quoi que soit. Nous laissons simplement l’âme agir.

Pratiquer Ho’oponopono c’est tout simplement, et humblement, retrouver la paix en soi. Et c’est aussi, par une pratique continue et quotidienne, découvrir et établir la connexion avec la divinité en nous.

Ho’oponopono est avant tout rituel de pardon et de réconciliation ancestral qui se pratique toujours à Hawaii.

Ho’oponopono est issu d’une très ancienne tradition Hawaïenne qui s’est transmise oralement de génération en génération. Cet « art » de vivre, cette philosophie se pratiquait pour aider à rétablir la paix en soi mais également pour rétablir la paix au sein d’une communauté, d’une famille quand survenaient des problèmes relationnels ou des enjeux importants. Il permettait d’apporter l’apaisement et la réconciliation et en rétablissant l’équilibre par la médiation et le pardon mutuel.

La pratique de Ho’oponopono consistait à se réunir sous la conduite d’un guide, d’un prêtre ou simplement d’une personne désignée par le groupe et le problème était exposé. Au cours de cette  réunion, les discussions étaient entrecoupées par des temps de silence et des moments de prière. Au bout de quelques heures, voire de plusieurs jours, quand chacun avait reconnu sa propre responsabilité dans la situation présente, venait le temps du pardon et du repentir et c’est ainsi que chacun se libérait et retrouvait la paix.

Unknown

Morrnah Nalamaku Simeona, à partir des années 1976, modernisa cet Ho’oponopono traditionnel afin de l’adapter au monde moderne et aussi au monde occidental.

Elle proposa que Ho’oponopono pouvait dorénavant se pratiquer seul sans la présence des protagonistes du problème ni la présence d’un guide et elle mit en place un enseignement nouveau dans lequel elle énonça quelques principes de base :

  • La réalité physique est une création de nos pensées.

  • Une pensée juste et harmonieuse créera une réalité juste, harmonieuse et de paix.

  • Nous prenons la responsabilité à 100% de ce que nous percevons à l’extérieur de nous.

 

 

 

  • Un autre site qui me parait assez juste dans la façon de présenter Ho’oponopono : 

C’est sur de site que vous trouverez la référence de ce médecin psychiatre qui a guéri une aile entière de malades mentaux sans jamais les rencontrer …

  • un petit dernier, sur fond musical pas forcément indispensable, mais les explications sont bien présentées et très claires …,  :

 

Laissez vous guider, bonne réception !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.