Histoire, récente ou antiquité, et même en deçà …

L’histoire que nous apprenons dans les classes est bien loin de la réalité historique, quand elle n’est pas carrément fausse ou mensongère … mais laissons de côté cette mauvaise critique pour nous intéresser à celles et ceux qui ont consacré leur vie à fouiller les archives du temps pour rétablir ce qui pourrait bien se rapprocher un peu plus de ce qu’on vécu nos aïeux et nos ancêtres. Je pense bien sur en particulier à un historien contemporain décédé en 1992 (Henri Guillemin) et dont nous reparlerons à propos de la situation politique que nous vivons.

En attendant remontons le temps et bien au delà de ce que nous pouvions imaginer … :

Une liste royale sumérienne laisse perplexes les historiens après plus d’un siècle de recherche

anunnaki-annunaki-flying-gods-lightbody-merkabah

La liste royale sumérienne commence avec l’origine de la royauté, qui est vu comme une institution divine : « La royauté est descendue des cieux ». Les souverains des premières dynasties sont représentés comme ayant régné pendant des périodes fantastiquement longues :

« Après que la royauté soit descendue des cieux, la royauté était à Eridug. À Eridug, Alulim devint roi ; il a régné pendant 28 000 ans. Alaljar a régné pendant 36 000 ans. Deux rois et ils ont régné pendant 64 800 ans. »

Découverte de technologie antique à Anticythère …

Une mystérieuse machine à la technologie astrale complexe de type horlogère découverte en Grèce 

En 1900, deux caïques de pêcheurs d’éponge grecs (au scaphandre) de Symi, l’Euterpe et la Calliope, découvrent l’épave d’une galère romaine, longue d’une trentaine de mètres, datée d’avant 87 av. J.-C. gisant par 62 mètres de fond environ.

Il s’agit du premier calculateur analogique permettant de calculer des positions astronomiques. Les connaissances en astronomie, ainsi que la maîtrise de calculs mathématiques extrêmement complexes nécessaires à sa conception, font indiscutablement des grecs antiques les pères de nos technologies modernes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *