Classique ou jazz, un style inimitable, encore une pianiste hors pair !

Nous en parlions il y a quelque temps, voilà de nouveau Nicole Pesce dans une interprétation magistrale de la “Rapsodie in blue” de George Gerswin, et cela n’est qu’un début si je puis dire, ne vous arrêtez pas en chemin, le bis est “un vol du bourdon” absolument FULGURANT de génie inventif, de musicalité et de virtuosité ce qui ne gâche rien, cette fois on en redemande (la précédente version était quelque peu plus déjantée – trop à mon goût !…). Notez au passage le son de ce piano qui convient parfaitement à l’esprit d’un orchestre symphonique essentiellement composé d’instruments à vent (et oui c’est quand même suffisamment rare dans l’histoire de la musique : pas un seul violon !)

 

  • Côté jazz, voilà un petit extrait de son immense talent, superbement accompagnée par Renee Grant Patrick (vocals) et Suzanne Lansford (violin) ; des enchaînements incroyables, “ça swingue” sacrément, vous n’allez pas vous ennuyer !

 

Dans un format piano bar, c’est aussi très sympa, un mélange des genres, “bourdonnant” comme il se doit, sur des ryhtmes qui ne peuvent que donnez l’envie d’entrer sur la piste …

 

  • et pour clore cet intermède musical, revenons à Gershwin avec ce  « I got rythm »  donné à Lyon aux dernières Victoires de la musique classique par la soprano canadienne Barbara Hannigan  dirigeant les musiciens… tout en donnant de la voix !

Ce Gershwin là, pas plus que ce genre de manifestation ne sont vraiment ma “tasse de thé”, mais je salue la performance musicale, le choeur étant ici les membres de l’orchestre lui même, ce qui n’est pas non plus très habituel ! …

 

1 thought on “Classique ou jazz, un style inimitable, encore une pianiste hors pair !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.